International
URL courte
9434
S'abonner

Un nouveau scandale autour de la situation migratoire prend de l'ampleur en Allemagne.

Les autorités allemandes affirment avoir "perdu" environ 130.000 migrants arrivés dans leur pays, soit près de 13% des réfugiés ayant traversé la frontière allemande, lit-on dans un document préparé par les experts du ministère allemand de l'Intérieur et qui est tombé entre les mains des journalistes du Süddeutsche Zeitung

Après avoir traversé la frontière, ils n'auraient pas adressé leurs demandes aux organes responsables de l'enregistrement. La police suppose qu'ils se sont dirigés vers d'autres pays de l'EU afin de s'installer chez des proches qui y habitent déjà, ou qu'ils sont restés en Allemagne illégalement.

En 2015, 1,1 million de réfugiés en provenance de pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord sont arrivés en Allemagne. La chancelière Angela Merkel est appelée à imposer des restrictions sur l'accueil des réfugiés, ce qu'elle refuse de faire, considérant ces restrictions comme une violation à la constitution du pays. Le Bundestag (parlement allemand) de son côté a voté en faveur de nouvelles mesures visant à durcir la législation migratoire.

Lire aussi:

Le trafic de migrants, un commerce criminel très rentable
Berlin prévoit 3,6 millions de migrants sur 2015-2020
Migrants: l'UE veut sécuriser ses frontières avec la Turquie
La punition qu’un père administre à ses filles qui refusent de porter le voile
Tags:
disparus, migrants, réfugiés, Union européenne (UE), Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook