Ecoutez Radio Sputnik
    Donald Trump

    Les 100 premiers jours du président imaginaire Donald Trump

    © REUTERS / Joshua Roberts
    International
    URL courte
    10368

    Nous sommes en mai 2017 et le 45e président des Etats-Unis Donald Trump fête ses 100 premiers jours d'exercice du pouvoir.

    Ces 100 premiers jours d'un président imaginaire ont été retracés par le Guardian. Ainsi, le quotidien désigne au poste de vice-président un des rivaux actuels de Trump: Marco Rubio ou Ted Cruz, qualifié constamment de type intelligent par Donald Trump. Ted Cruz déclare pour sa part qu'à l'heure actuelle il est difficile de prévoir comment pourrait être l'administration de Trump.

    "La vérité est que, si Donald Trump arrive au pouvoir, personne ne sait ce qu'il fera. Lui-même ne sait pas ce qu'il fera", affirme Ted Cruz.

    Le quotidien prévoit que sous la présidence de Trump, les dépenses vouées à l’entretien de l'armée seront augmentées, mais qu'il ne sera pas trop actif en matière de politique internationale. Pour l'heure, le Proche-Orient ne l'intéresse pas beaucoup. Il pourrait abandonner entièrement la situation en Syrie à la merci du président russe Vladimir Poutine, auquel il a plusieurs fois témoigné sa sympathie. 

    Le Guardian suppose également que la prison de Guantanamo à Cuba, dont la fermeture a été promise par Barack Obama, ne sera pas fermée sous la nouvelle administration.

    "Nous la remplirons de mauvais mecs. On gardera ça ouvert", a dit Donald Trump. 

    En ce qui concerne la migration, le 45e président des Etats-Unis pourrait expulser 14 millions d'immigrés sans papiers.

    Le Guardian prévoit également une révision des relations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine. Cependant, rien ne garantit que Pékin sera d'accord ou que le Congrès ratifiera des amendements aux accords commerciaux en vigueur.

    Mardi dernier, Donald Trump a remporté une victoire écrasante pendant le caucus du parti républicain dans le Nevada, ayant confirmé son statut de favori incontestable dans la course à l'investiture républicaine. C'est sa troisième victoire d'affilée après le New Hampshire et la Caroline du Sud, en plus de la deuxième position qu'il a obtenue dans l'Iowa. 


    Lire aussi:

    Trump se dit capable de renouer les liens avec la Russie
    Trump: la guerre d'Irak, une "grosse erreur" des USA
    Député russe: Donald Trump fait trembler l’Occident
    Poutine en France: des chasseurs suisses s'approchent de l'avion transportant une délégation russe - vidéo
    Tags:
    présidence, élections, Donald Trump, Ted Cruz, Marco Rubio, Barack Obama, Nevada, Guantanamo, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik