Ecoutez Radio Sputnik
Des djihadistes syriens

Syrie: les groupes soutenus par les USA utilisent la trêve pour se réarmer

© AFP 2016 Rami Al-Sayed
International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (163)
14105091067

L'ex-agent du service de renseignement britannique (MI6) Alistair Crooke a déclaré à la chaîne de télévision RT que les rebelles armés soutenus par les Etats-Unis, la Turquie et l'Arabie saoudite utilisent le cessez-le-feu en Syrie pour se réarmer.

Le cessez-le-feu, qui est entré aujourd'hui en vigueur en Syrie, ne pourrait être qu'une simple trêve et non la fin de la guerre, estime Alistair Crooke.

"La première question qu'il faut se poser est de savoir si les parties au conflit veulent réellement mettre un terme aux hostilités. Je pense en premier lieu aux Etats-Unis. Ne cherchent-ils pas à utiliser le cessez-le-feu pour réunir des conditions permettant d'accuser la Russie et l'Iran de poursuivre les frappes contre les groupes dits «modérés», même s'il s'agit en réalité de djihadistes?", a demandé l'interlocuteur de RT.

Selon lui, les groupes antigouvernementaux en Syrie subissent l'influence de la  Turquie et, dans une certaine mesure, du Qatar et de l'Arabie saoudite. Quant aux Américains, leur influence ne cesse de diminuer.

Alep après le départ des djihadistes
© REUTERS/ Mahmoud Hebbo
D'après Alistair Crooke, le but du cessez-le-feu est de "marquer une pause, un temps de repos afin que les groupes servant d'intermédiaires aux Etats-Unis, à la Turquie et à l'Arabie saoudite puissent se redéployer, se réarmer et se préparer".

"Dans une certaine mesure, il s'agit d'un moment d'accalmie. Voici pourquoi je pense que ce cessez-le-feu n'est pas le commencement de la fin de cette histoire, mais un nouveau chapitre", estime l'expert.

Selon lui, ce n'est pas un hasard si cette démarche a été entreprise par l'opposition armée au moment où l'armée syrienne soutenue par l'aviation russe commençait à repousser l'ennemi.

"Si ces groupes ont accepté le cessez-le-feu, c'est pour pouvoir se réarmer et endiguer la progression impétueuse des forces de la coalition dirigée par l'armée syrienne. Ils veulent bloquer cette progression pour renforcer leurs positions dans les négociations. Leurs positions s'affaiblissent de jour en jour. Si l'armée syrienne parvient à prendra Raqqa, ils n'auront plus rien à mettre sur la table des négociations", a affirmé l'ancien responsable du renseignement britannique.

Il a également fait savoir que les groupes armés soutenus par les Etats-Unis se battaient les uns contre les autres.

"Nous voyons, par exemple à Idleb, que les Kurdes syriens appuyés par les Etats-Unis se battent contre certains groupes entraînés par la CIA. Cela signifie que dans cette région située près d'Alep, des groupes soutenus par les Américains font la guerre à d'autres groupes soutenus par les Américains", a conclu Alistair Crooke.

Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (163)
Lire aussi:
Syrie: 630 morts dans des combats entre groupes islamistes (OSDH)
Syrie: "l'opposition modérée" plie face aux islamistes
Syrie: les islamistes commettent des crimes de guerre (Onu)
Tags:
redéploiement, islamistes radicaux, CIA, MI6, Iran, Russie, Arabie Saoudite, Turquie, Qatar, Etats-Unis, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Tous les commentaires

  • La seule voie équitable serait d'armer au plus vite les oppositions des pays qui arment l'opposition syrienne. ''avec le même type d'armes.''
  • Dolinduz
    Il faudrait être naïf pour ne pas envisager que la Russie (et armée syrienne) n'en profite pas pour - surveiller tout ce qui se passe - prendre du repos et permuter les effectifs - tout en acheminant un surplus d'armement et - redéployer les ressources aux endroits stratégiques.
    La fin de la trêve, lorsqu'elle aura lieu, risque d'être chaude.
  • imouts
    Que l'armée syrienne se dépèche de prendre Raqqa !
  • hennauxjean
    Lorsque tous s'y seront entretués ou auront fui vers l'Europe (et l'auront asphyxiée) il ne faut même pas se demander qui y subsistera pour reconstruire le pays et exploiter ce qui sera encore nécessaire de l'être et qui ne l'a pas encore été (gisements de gaz, p.ex.).
    La surpopulation, la surconsommation, l'inégalité de développement, l'accélération de la pollution mondiale et le réchauffement climatique sont -ils neutres dans la survenance de ces conflits ou en sont-ils tous la cause?
    On ne peut éradiquer un mal que si on en supprime les causes. Une trêve ne peut servir que si elle amorce ce processus.
  • gilles.breche
    C'est une trêve ,et encore ,bien fragile .En réalité ,il y a de très fortes chances qu'elle ne soit que virtuelle .En effet ,les groupes incontrôlés n'ont pas l'intention de s'arrêter là .L'EI en profite déjà pour tenter de reprendre ses dernières pertes .
    Bien malin qui peut déjà en sentir le futur .De plus ,les factions dites 'oppositions' sont en train d'en découdre entre elles ,Ce qui ressort de cela ,est que le pouvoir en place en syrie ,a encore de long jours devant lui .les autres factions ,à s'entretuer ,vont se dissoudre d'elles même dans le chaos des règlements de comptes
  • Ugo
    Il y en a qui prennent les russes, syriens et autres éléments de la vraie coalition pour des branquignols. Grossière erreur.
  • louisjulia220
    Cette trêve - et l'insistance des Américains pour qu'elle ait lieu, rappelle furieusement le premier cessez-le-feu qui avait été établi en Ukraine avant les accords de Minsk. Porochenko avait alors publiquement et clairement déclaré que Kiev avait besoin de cette trêve pour souffler un epu et réorganiser les FAU. C'est alorsque celle-ci ont rassemblé énormément de forces sur une portion de territoire appelée "le saillant de Debaltsevo". Vous connaissez tous la suite de l'histoire...Va-t-on assister à quelque chose d'analogué? C'est à souhaiter.
  • fastoche fastoche
    L'Ours surveille bien les mouvement et bientôt tous tomberont dans l'escarcelle.........2016 sera une belle année pour Assad, Poutine mais pas seulement pour ceux et celles qui veulent se dégager du fumeux rideau protecteur US et Atlantiste......
    Le rééquilibrage des forces et l’équilibre mondial re-devient envisageable .....................
    BIENTÔT, on retiendra la Guerre de Syrie ou la guerre de ASSAD...............mais ça sera une source, une référence pour les futurs soulèvement du monde arabe et un peu partout en Afrique et en Asie ............
    Une nouvelle ère est en train de naitre symboliquement ! Les US et affiliés n'ont qu'à aller se torcher le cu.........avec leur Visions qu'ils implantent depuis 1979 !!!!
    Le messe est dite! L'Ours et ours !
  • fastoche fastocheen réponse àfastoche fastoche(Afficher le commentaireCacher le commentaire)
    fastoche fastoche, La....au lieu de le.
  • louisjulia220
    très amusant: je commentais cet article ce matin, et que lit-on dans Oukraïnskaïa Pravda samedi 27 02 vers 21 h. 30? " Les actions de la Fédération de Russie en Syrie sont identiques à celles déployées par elle autour de Debaltsevo" (www.pravda.com.ua/rus/news/2016/02/27/7100523 ). Faut-il que les Ukrainiens de Kiev aient été traumatisés par cette déculottée, pour établir la comparaison! Mais cela me conforte dans celle que j'ai établie. Merci, les Ukrops!
    Il faut remarquer, en revanche, que pour les FAU, leurs déboires sont forcément dûs à la Russie. Ils ne reconnaîtront jamais avoir été battus par les bataillons de volontaires du Donbass. Trop humiliant!
  • Skevin
    Mais je les reconnais, ce sont les copains de FAbius!
Afficher les nouveaux commentaires (0)
Grands titres