International
URL courte
Aggravation de la situation en Irak (188)
117
S'abonner

Deux bombes ont explosé dans le district chiite de Madinat as-Sadr, à Bagdad. Aucun groupe n'a revendiqué cet attentat.

Deux bombes ont explosé dans la capitale irakienne. L'attaque a fait au moins 17 morts, rapportent les médias internationaux, citant la police et les services de santé. 

L'attentat a été commis par un terroriste dans un marché bondé situé du district chiite de Madinat as-Sadr.

​Aucun groupe terroriste n'a revendiqué cette attaque. Selon la police irakienne, le bilan pourrait encore s’alourdir. 

Auparavant, les terroristes avaient déjà attaqué des quartiers chiites en Syrie. Quatre attentats, dont un à la voiture piégée, avaient frappé Sayeda Zeinab, une localité située au sud de la capitale syrienne et qui abritait un sanctuaire chiite.  

Fin janvier, au moins 70 personnes ont été tuées dans une triple explosion près du sanctuaire, haut lieu du chiisme qui abrite le mausolée de l'une des petites-filles du prophète Mahomet, crime également revendiqué par le groupe djihadiste Etat islamique (EI, Daech). 

Des combattants de Daech
© AP Photo / Uncredited/Militant Website

Le 21 février, 46 personnes ont été tuées et 115 autres blessées dans le double attentat à la voiture piégée perpétré dans le quartier d'Az-Zahra à Homs, dans l'ouest de la Syrie. 

En 2014, le groupe djihadiste Etat islamique a commencé à intensifier son activité dans la région du Proche-Orient en cherchant à créer un califat sur les territoires irakiens et syriens tombés sous son contrôle. Selon les données de la CIA, près de 30.000 personnes venant de 80 pays du monde combattent à présent dans les rangs de l'EI.

Dossier:
Aggravation de la situation en Irak (188)

Lire aussi:

Daech achète des composants d'explosifs en Turquie et en Irak
Encore plus de bases! Bientôt deux nouvelles bases militaires US en Irak
Les Kurdes libèrent une Suédoise captive de Daech en Irak
Tags:
bombe, attentat, explosion, terrorisme, Bagdad, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook