International
URL courte
19333
S'abonner

Des négociations irano-sud-coréennes ont porté sur les perspectives de coopération en matière de constructions mécaniques, de tourisme et de livraisons d'hydrocarbures.

L'Iran vient de signer avec la Corée du Sud un accord de coopération préliminaire pour un montant de cinq milliards d'euros, a annoncé dimanche le ministre iranien de l'Economie et des Finances, Ali Tayebnia.

"Un accord préalable a été signé aujourd'hui entre l'Iran et la Corée du Sud pour cinq milliards d'euros", a déclaré M.Tayebnia, cité par l'agence Mehr.

Le ministre a par ailleurs ajouté que la présidente sud-coréenne Park Geun-hye était attendue en visite dans la République islamique en avril-mai.

Six mois après la conclusion de l’accord nucléaire de Vienne au terme d’un long marathon diplomatique, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a certifié que Téhéran avait bien respecté toutes ses obligations destinées à garantir la nature strictement pacifique de son programme nucléaire, mettant fin à un contentieux de plus de treize ans. 

L’entrée en vigueur de l’accord nucléaire et la levée progressive des sanctions contre l'Iran constituent une "page en or" et un "tournant" dans l’histoire de la République islamique, qui en profite pour faire redécoller ses exportations.

Lire aussi:

Iran: objectif, 15 mds USD en contrats pétroliers d'ici mars 2017
L'Iran veut accroître sa production pétrolière de 700.000 bpj
Pourquoi l'Iran ne veut plus de dollars contre son pétrole?
Voici pourquoi il ne faut jamais conserver les œufs dans la porte d’un réfrigérateur
Tags:
levée des sanctions, sanctions, exportations, Agence internationale de l'énergie (AIE), Park Geun-hye, Ali Tayebnia, Séoul, Corée du Sud, Téhéran, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook