Ecoutez Radio Sputnik
    L'un des leaders d'un groupe de l'opposition syrienne modérée, Qadri Jamil

    Ankara viole la résolution de l'Onu sur le cessez-le-feu en Syrie

    © Sputnik. Alexandr Natruskin
    International
    URL courte
    Trêve en Syrie (2016) (220)
    16495

    Le comportement de la Turquie à l'égard de la Syrie constitue une violation de la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies, relève un des leaders d'un groupe de l'opposition syrienne modérée.

    La Turquie viole la dernière résolution du Conseil de sécurité des Nations unies sur une trêve en Syrie, a estimé dans une interview accordée à l'agence Sputnik le secrétaire du parti "Volonté du peuple" et membre de la direction du "Front populaire pour les changements et la libération", Qadri Jamil. 

    "En bombardant le territoire syrien et en aidant les terroristes à s'infiltrer en Syrie depuis la Turquie, Ankara viole la dernière résolution du Conseil de sécurité de l'Onu", a déclaré M.Jamil. 

    Et d'ajouter que l'on devrait obliger la Turquie à respecter les résolutions de l'Onu.

    "La communauté internationale doit trouver le moyen d'arrêter la Turquie et de la contraindre à respecter les résolutions du Conseil de sécurité de l'Onu. Le Conseil a des groupes de suivi du régime de cessez-le-feu. Ils doivent faire des rapports pour que des conclusions appropriées soient faites", a indiqué l'opposant. 

    La Russie et les Etats-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à partir du 27 février à minuit. Toutes les parties belligérantes devaient confirmer à la Russie ou aux Etats-Unis, au plus tard le 26 février à midi, qu'elles respecteraient le cessez-le-feu pour ne pas être prises pour cible par les militaires russes et syriens ou par les forces de la coalition internationale. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivront néanmoins. 

    Dans sa dernière résolution, le Conseil de sécurité de l'Onu a soutenu à l'unanimité le cessez-le-feu en Syrie qui est entré en vigueur le 27 février. Selon le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit syrien, le cessez-le feu est globalement respecté dans les régions concernées.

    Dossier:
    Trêve en Syrie (2016) (220)

    Lire aussi:

    69 groupes de l'opposition syrienne souhaitent respecter le cessez-le-feu
    Nouveaux attentats en Syrie: pas de cessez-le-feu pour Daech
    Syrie: le cessez-le-feu est entré en vigueur
    Tags:
    trêve, cessez-le-feu, violations, résolution, Front al-Nosra, Etat islamique, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Qadri Jamil, Russie, États-Unis, Ankara, Turquie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik