Ecoutez Radio Sputnik
Face à l'afflux de migrants, la population tchèque s'arme

Face à l’afflux de migrants, la population tchèque s’arme

© Sputnik.
International
URL courte
Crise migratoire (865)
62958413

Les Tchèques craignent les migrants et achètent des armes. Le nombre de demandes d'autorisation de détention d'armes en République tchèque a sensiblement augmenté.

Si autrefois les gens achetaient des armes à des fins sportives, aujourd'hui, ils le font pour se défendre. Selon les propriétaires des clubs de tir, le nombre de personnes qui souhaitent acquérir des armes à feu a considérablement augmenté: les gens craignent les migrants et les terroristes.

"Ce n'est plus un simple intérêt pour les armes. Les personnes désireuses d'apprendre à les manier affluent par centaines. Je ne suis pas un devin, mais tout porte à croire que cela résulte de l'afflux de migrants. Les gens ont peur", a déclaré à la télévision tchèque Jiri Otta, membre du club de tir Kapslovna, à Prague.

Selon lui, si l’examen donnant droit à l'acquisition d'une arme à feu était autrefois organisé une fois par mois et réunissait 30 candidats tout au plus, aujourd'hui, il se tient trois fois par mois. Il est à noter que parmi ceux qui désirent le passer, on trouve des personnes âgées de 21 à 85 ans.

"Ceux qui ont réussi à l'examen peuvent acquérir n'importe quel type d'arme: du petit revolver au gros fusil. De nos jours, on obtient une autorisation pour se défendre. C'est normal", conclut Jiri Otta.

Cette tendance caractérise également d'autres pays européens qui accueillent massivement des migrants. Ces derniers temps, le nombre d'autorisations de détention d'armes délivrées en Allemagne et en Autriche a quadruplé. Si en août 2015, les titulaires de ce document se comptaient à Vienne sur les doigts de la main, en octobre, leur nombre a déjà atteint des centaines de personnes.

"Parmi nos clients figurent des serveuses de café qui rentrent tard chez elles, ainsi que des femmes qui sortent promener leurs chiens le soir", a déclaré un armurier d'Innsbruck.

Selon le site d'information NewsFront, près de 70.000 armes à feu ont été vendues en Autriche cette dernière année. La population de ce pays alpin (8,5 millions d'habitants) en possède actuellement 900.000 unités.

Dossier:
Crise migratoire (865)
Lire aussi:
L'Autriche n'a "de leçon à recevoir de personne" concernant les migrants
Le trafic de migrants, un commerce criminel très rentable
L’explosion du marché des armes non-létales en Allemagne
Tags:
armements, auto-défense, Union européenne (UE), Autriche, Allemagne, République tchèque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

Tous les commentaires

  • Marc
    Si c'est comme en France ( où il devient très difficile d'obtenir le papier ), une autorisation de détention ne donne pas pour autant le droit d'être armé en sortant de son domicile. Sinon on ne peux que féliciter les tchèques pour leur prévoyance : Un peuple en arme est un peuple qui n'a pas renoncé a sa dignité.
  • opybleue
    les tchèques veulent s'arrmer devant le flux de migrants alors que dans le même temps ils proposent aux ukrainiens de venir travailler chez eux pour faire face à la pénurie de main d'œuvre peu qualifiée. Ils n'ont qu'à prendre les migrants venus de Syrie, Irak, Afghanistan ainsi ils feront plaisir à Merkel
Afficher les nouveaux commentaires (0)
Grands titres