International
URL courte
35427
S'abonner

Les frappes de l'aviation UK contre les positions des djihadistes de l'Etat islamique en Syrie sont peu efficaces, admet le ministre britannique de la Défense.

Les frappes aériennes de l'aviation britannique contre l'Etat islamique (EI, Daech) en Syrie n'aboutissent pas à des résultats tangibles, a constaté le ministre britannique de la Défense Michael Fallon, cité par The Independent.

"Daech essuie incontestablement des défaites en Irak. (…) Néanmoins, en Syrie, la situation est beaucoup plus compliquée, et nous sommes préoccupés par les dernières informations sur la coordination entre les forces démocratiques syriennes et le régime d'Assad. Cela ne contribue pas à la lutte contre Daech", a déclaré M.Fallon, intervenant au parlement. 

Des combattants de Daech
© AP Photo / Uncredited/Militant Website

Le ministre a par ailleurs retenu le rôle du Royaume-Uni au sein de la coalition internationale anti-EI, associant 65 pays et conduite par les Etats-Unis.

Selon M.Fallon, Londres y vient en deuxième position, ses avions ayant effectué plus de 2.000 sorties et porté 600 frappes depuis le début de l'opération contre Daech. 

L'aviation britannique a porté ses premières frappes contre les terroristes en Syrie le 3 décembre 2015. Depuis fin septembre 2014, le Royaume-Uni mène l’opération "Shader" contre l'EI en Irak sur demande de Bagdad. 

Londres a dépêché dans la région 350 instructeurs militaires pour entraîner les forces locales combattant les terroristes et utilise dans le cadre de l'opération 18 avions et 10 drones de reconnaissance afin de lancer des attaques contre les positions des djihadistes. 

En été 2014, Daech s'est emparé de larges pans de territoires syrien et irakien, en y proclamant son califat.

Lire aussi:

Londres achètera 138 chasseurs pour bombarder l'EI
Ex-chef de l'armée britannique: c'est la Russie qui agit efficacement en Syrie
Comment le renseignement britannique a localisé le recruteur de Daech
Des photos d’employés des pompes funèbres pendant l’enterrement de Maradona scandalisent l’Argentine
Tags:
coalition, opération militaire, frappe aérienne, drone, Etat islamique, Michael Fallon, Royaume-Uni, Londres, Syrie, Irak, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook