International
URL courte
11313
S'abonner

Les autorités polonaises affirment que la Pologne a accueilli environ un million de réfugiés ukrainiens, tandis que Kiev prétend que la majeure partie d'entre eux sont des travailleurs immigrés, écrit la Deutsche Welle (DW).

Varsovie et Kiev ne parviennent pas à s'entendre sur le statut des Ukrainiens en territoire polonais. Selon la Deutsche Welle, une partie les considère comme réfugiés tandis qu’une autre insiste sur le fait que les citoyens d'Ukraine se rendent en Pologne à la recherche d'un gagne-pain. 

Si la première ministre polonaise Beata Szydlo déclare que la Pologne a accueilli environ un million de réfugiés ukrainiens, l'ambassadeur d'Ukraine Andreï Dechitsa prétend que les Ukrainiens arrivant sur le territoire polonais sont des travailleurs immigrés.    

Au cours de cette dernière année la Pologne a délivré aux "travailleurs immigrés ukrainiens" plus de 900.000 visas, ce qui a permis à la première ministre polonaise de déclarer que la Pologne "avait accueilli un million de réfugiés ukrainiens". 

"Selon les données officielles, depuis le début du conflit en Ukraine, seuls quatre Ukrainiens sur 5.328 ayant déposé la demande d'asile ont reçu le statut de réfugié (en Pologne). Tous les autres sont des migrants économiques", affirme l'ambassadeur ukrainien cité par la DW. 

Le porte-parole de l'Union des Ukrainiens en Pologne Miroslav Tchekh a cependant déclaré que 70% des Ukrainiens sont arrivés dans le pays voisin depuis l'Ukraine occidentale à la recherche d'un gagne-pain. Aussi ne peuvent-ils pas être qualifiés de réfugiés. 

Kiev accuse Varsovie de mettre à profit le problème des migrants ukrainiens pour ne pas accueillir les réfugiés du Proche-Orient. La DW écrit que l'opposition polonaise accuse même Varsovie de vouloir falsifier les données pour "illustrer la menace venant de l'Est". 


Lire aussi:

Ukraine: de l'aide humanitaire fournie par la Pologne mise en vente
La russophobie ne permettra pas à la Pologne de fédérer l’Europe centrale
La dérive autoritaire de la Pologne inquiète l'Europe
Quand Griveaux expliquait à Fillon comment être un candidat exemplaire - vidéo
Tags:
travailleurs immigrés, réfugiés ukrainiens, Beata Szydlo, Pologne, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook