Ecoutez Radio Sputnik
    Cybersecurity

    Bientôt un passeport pour accéder à Internet?

    CC0 / Pixabay
    International
    URL courte
    2512
    S'abonner

    Alors que le gouvernement tchèque aspire à limiter un accès libre à Internet, notamment en introduisant des cyber-passeports et en créant une black-liste des sites pour lutter contre les jeux, les Tchèques protestent contre ces limitations. Ivo Vašíček, vice-président du Parti pirate tchèque dévoile ces menaces à Sputnik.

    Malgré le mauvais temps, plus de 600 habitants sont sortis dans les rues pour proposer "trois pas pour protéger un Internet libre", selon Ivo Vašíček. C'est à cette occasion qu'ils ont expliqué pourquoi un Internet libre est menacé en République tchèque.

    La première menace est la proposition d'Andrej Babiš, ministre tchèque des Finances, de changer la loi sur les loteries de sorte qu'elle prévoit le blocage des sites de jeux ne possédant pas de licence commerciale dans le pays. C'est ainsi qu'apparaîtra la première liste tchèque des sites bloqués.

    Deuxièmement, les manifestants critiquent la désanonymisation d'Internet que prône Milan Chovanec, ministre tchèque de l'Intérieur. La désanonymisation obligera notamment tous les utilisateurs à avoir un passeport Internet pour avoir accès au réseau.

    "Malgré le fait que nous avons aujourd'hui un Internet libre, des tentatives de régulation, en Tchéquie ainsi que dans le monde, sont un phénomène plutôt ancien… A notre époque informatique, un Internet libre est l'un des fondements de la société démocratique et nous ne pouvons pas leur laisser nous l'enlever".

    Et pour lutter contre cette limitation officielle d'Internet, Ivo Vašíček propose des mesures classiques de protestation civile, comme les manifestations et les pétitions, ainsi que des procédés plutôt modernes comme le hacktivisme dont les représentants les plus connus sont les Anonymous.

    Lire aussi:

    Le Pentagone recrute des hackers pour assurer la sécurité de ses sites
    Piratage massif: sanctions US imminentes contre des compagnies chinoises
    Etats-Unis: un Russe interpellé pour piratage de cartes bancaires
    Russie : Poutine signe la loi anti-piratage sur Internet
    Tags:
    passeport, libertés, cybersécurité, Internet, censure, sécurité, Andrej Babiš, Milan Chovanec, République tchèque
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik