Ecoutez Radio Sputnik
    Eric Schmidt

    L'ex-PDG de Google fait son entrée au Pentagone

    © AFP 2018 DANI POZO
    International
    URL courte
    2134

    Le chef du Pentagone Ashton Carter a désigné Eric Schmidt au poste de directeur du Conseil de l'innovation du département de la Défense des Etats-Unis.

    Ce nouveau conseil consultatif (en anglais "Defense Innovation Advisory Board"), d'après le Département de la Défense (DoD) des Etats-Unis, aura pour but de renforcer les liens entre les forces militaires américaines et la Silicon Valley. Ashton Carter a expliqué la nomination de l'ancien directeur de Google à la tête du conseil par le désir d'inviter "les meilleurs spécialistes du domaine des technologies en matière d'''innovation", rapporte le site officiel du Pentagone.

    Selon le plan du ministre américain de la Défense, le conseil comprendra 12 membres ayant dirigé de grandes organisations de recherches dans le domaine des technologies. Ils seront chargés trouver un emploi militaire pratique à des applications mobiles et en nuage ainsi que d'accélérer la mise en œuvre des prototypes.

    Parallèlement, le DoD a annoncé aujourd'hui qu'il allait lancer un programme de chasse aux bogues baptisé "Hack the Pentagon" dans le cadre de sa stratégie de cyberdéfense. Celui-ci permettra à des participants sélectionnés d'analyser les sites web publics de l'administration.

    Siégeant depuis 2010 au conseil d'administration du fond "Skolkovo", M.Schmidt a déclaré qu'il envisageait d'établir des passerelles entre les militaires et l'industrie américaine des hautes technologies.

    Cette semaine, Ashton Carter s'est rendu à la Silicon Valley, devenant ainsi le premier ministre de la Défense en 20 ans à avoir visité le centre d'innovations, rapporte l'agence Reuters."Si nous n'innovons pas, nous n'aurons pas l'armée dont nous avons besoin et que mérite notre pays", a déclaré le chef du Pentagone. Selon lui, il y a longtemps que les Etats-Unis auraient dû opérer cette modernisation afin de conserver un avantage sur la Russie et la Chine qui travaillent à améliorer la qualité de leurs forces armées.

    Eric Schmidt est actuellement président exécutif d'Alphabet, la nouvelle maison mère de Google. Il préside également le conseil d'administration de la New America Foundation et fait partie du conseil de surveillance de l'université de Princeton.

    Lire aussi:

    Le Pentagone "contraint de supporter la Russie encore un certain temps"
    Le Pentagone en quête d'intelligence artificielle pour contrer la Russie
    Pentagone: les USA sont prêts à "combattre et vaincre" la Russie en Europe
    Tags:
    hautes technologies, technologies militaires, Pentagone, Eric Schmidt, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik