Ecoutez Radio Sputnik
    Daech se met au business de la spéculation sur les marchés des devises

    Daech se met au business de la spéculation sur les marchés des devises

    © AP Photo / AP Photo via militant website, File
    International
    URL courte
    7016
    S'abonner

    Les terroristes de l'Etat islamique sont en outre d'excellents spéculateurs sur les devises. La négociation sur les marchés des changes proche-orientaux leur apporte environ 20 millions de dollars par mois outre la vente de pétrole, qui est leur source principale de revenus.

    Le Comité contre le financement du terrorisme du parlement britannique affirme que le groupe terroriste a reçu des fonds pour mener de telles opérations après la capture d'une succursale de la banque centrale irakienne en 2014, rapporte le quotidien britannique Telegraph.

    Où les chefs de Daech s'enfuient-ils?
    © AFP 2019 Hoang Dinh Nam
    Selon les informations disponibles, la banque de la ville de Mossoul disposait de 429 millions de dollars à l'époque. En outre, selon le chef du comité parlementaire John Baron, l'argent pour des opérations spéculatives est également pris par les terroristes à partir des pensions transférées par les autorités irakiennes vers les citoyens qui se trouvent actuellement dans les régions contrôlées par les islamistes.

    En décembre dernier, la banque centrale d'Iraq a interdit à 142 organisations de tenir des enchères de devises. Selon des informations américaines, les terroristes de Daech utilisaient ces enchères afin d'obtenir des espèces.

    Flag of the Islamic State in the conflict zone
    © Sputnik . Andrey Stenin
    Le responsable du ministère britannique des Affaires étrangères Tobias Ellwood a expliqué que le système financier des pays proche-orientaux avait des failles utilisées par les terroristes. Cependant, selon M.Ellwood, les employés des banques n'étaient pas au courant des transactions liées à Daech.

    Les revenus des spéculations sur le marché des changes sont distribués par l'EI via le système de transfert d'argent "hawala", répendu au Proche-Orient.

    Toutefois, la source principale des revenus des terroristes est la contrebande de pétrole. Avant le début de l'opération des forces aérospatiales russes contre Daech, la production journalière de pétrole des terroristes s'élevait à 45.000 barils, ce qui leur apportait environ 47 millions de dollars chaque mois.

    La chute des recettes pétrolières de Daech
    © Photo. Ministry of Defence of the Russian Federation
    Depuis octobre 2015, la production de l'or noir sur les territoires contrôlés par le groupe terroriste a diminué à 34.000 barils par jour, une chute de 30%.

    L'Etat islamique est la plus riche organisation terroriste du monde. En 2015, ses revenus liés a la vente de pétrole et de produits pétroliers s'élevaient à entre 400 et 500 millions de dollars.

    Ses sources principales de financement sont le commerce de pétrole et d'autres ressources naturelles sur les territoires occupés, la levée des "impôts", la confiscation des biens, le pillage des sites archéologiques, des donations extérieures, l'argent pour le rachat des otages, ainsi que d'autres mécanismes financiers comme la collecte de fonds sur Internet, y compris sur les réseaux sociaux.

    Lire aussi:

    La plupart des Américains ne reconnaissent pas le rôle de l’UE dans la lutte contre Daech
    17 djihadistes de Daech dont un commandant éliminés en Irak
    Yézidis: comment les victimes de Daech démarrent une nouvelle vie en Allemagne
    Croyant attaquer Google, les hackers de Daech manquent leur cible
    Moscou et Washington s’entendent pour concentrer la lutte sur Daech
    Tags:
    marché boursier, terrorisme, revenus pétroliers, parlement britannique, The Telegraph, Etat islamique, Proche-Orient, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik