International
URL courte
Menace terroriste en Europe (341)
2210
S'abonner

En mai dernier, un Allemand a actionné sa ceinture explosive en Irak tuant au moins 12 personnes. La police allemande dit avoir arrêté celui qui l'aurait enrôlé.

La police berlinoise a arrêté un médecin de 33 ans suspecté d'être un recruteur à la solde de l'organisation terroriste Daech, rapporte jeudi le site d'information allemand Spiegel Online.

Les forces de l'ordre considèrent que la personne interpellée aurait enrôlé un Allemand de 24 ans, originaire de Fribourg-en-Brisgau (frontière avec la France), qui a actionné sa charge explosive en mai 2015 en Irak.

Il est précisé que les enquêteurs du land de Bade-Wurtemberg et la police berlinoise avaient perquisitionné jeudi quatre sites à Berlin et à Mannheim. D'après les informations obtenues, le suspect aurait agi sur la conscience du recruté par le biais de "vidéos de propagande salafiste et djihadiste". En outre, il l'a aidé à se procurer des munitions et l'a soutenu financièrement. En octobre 2014, l'homme enrôlé a pris un avion pour rejoindre les zones de combats, où il a rejoint les troupes de Daech.

Molenbeek-Saint-Jean, Bruxelles, Belgique
© AFP 2021 Emmanuel Dunand
L'attentat commis le 18 mai dans la ville de Baïdji a fait au moins 12 victimes parmi les soldats irakiens. Les extrémistes ont alors fait savoir que l'attaque avait été perpétrée par un Allemand, surnommé Abou Mohammad al-Almani.

Citées par le Spiegel Online, les informations de la police criminelle indiquent que le kamikaze souffrait de troubles mentaux en raison de quoi il est vite tombé sous influence. Il reste à préciser si le recruteur avait consciemment choisi cet homme en raison de son handicap.

Dossier:
Menace terroriste en Europe (341)

Lire aussi:

Daech se met au business de la spéculation sur les marchés des devises
Daech enrôle de plus en plus d'enfants kamikazes
En manque de combattants, Daech enrôle les enfants
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Tags:
Irak, Allemagne, Bade-Wurtemberg, Etat islamique, terrorisme, police, enquête, recruteur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook