Ecoutez Radio Sputnik
    Le dirigeant nord-coréen Kim Jong

    Kim Jong-un veut que son arsenal nucléaire soit prêt à tout moment

    © REUTERS / KCNA
    International
    URL courte
    Nucléaire coréen (374)
    17330

    La Corée du Nord révisera sa doctrine militaire afin de pouvoir effectuer des frappes préventives, a déclaré Kim Jong-un en observant des tirs expérimentaux de missiles.

    Le dirigeant de la Corée du Nord a ordonné que le pays soit prêt à utiliser à tout moment son arsenal nucléaire, rapporte l'agence sud-coréenne Yonhap se référant à l'agence nationale de la Corée du Nord.

    Le chef de l'Etat a également ajouté que la Corée du Nord envisageait de réviser sa stratégie militaire afin de pouvoir effectuer des frappes préventives.

    A son tour, le Pentagone a réagi immédiatement à l'ordonnance de Kim Jong-un:

    "Nous exhortons la Corée du Nord à s'abstenir de commettre des actions provocatrices qui aggraveraient les tensions, et de plutôt remplir ses obligations internationales", a déclaré le représentant du Pentagone Bill Urban.

    Le 7 février, la Corée du Nord a lancé un satellite, mis sur orbite par une fusée qui était, de fait, un missile balistique intercontinental. Le lancement a été effectué en violation d'une résolution du Conseil de sécurité sur les programmes nucléaires et de missiles balistiques nord-coréens, ce qui n'a fait qu'attiser les tensions sur la péninsule.

    Ce comportement de la Corée du Nord a été condamné par nombre de pays, y compris par la Russie. Les Etats-Unis ont adopté de nouvelles sanctions contre Pyongyang, alors que Séoul a suspendu tous ses travaux dans la zone industrielle de Kaesong.

    Dossier:
    Nucléaire coréen (374)

    Lire aussi:

    L'Onu prépare de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord
    La Corée du Nord agit secrètement en Afrique
    La Corée du Nord lance des missiles en mer du Japon
    Que fait donc la fusée de la Corée du Nord dans l'espace?
    Tags:
    missiles, déclaration, tir d'essai, arme nucléaire tactique, armements, Kim Jong-un, Corée du Nord, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik