International
URL courte
32754
S'abonner

Les membres de la cellule terroriste Daech sont comme d'autres militaires, souvent blessés lors de combats. Où se trouvent donc les "hôpitaux des terroristes"?

Dans une interview à la chaine RT, le chef des milices d'autodéfense populaire de la ville syrienne d'Afrin, dans le nord-ouest du pays, Abdou Halilia, a comparé les déclarations de la Turquie avec ses actions réelles en Syrie.

Selon son point de vue, la Turquie a décidé de créer une organisation antiterroriste, mais continue toujours de soutenir les terroristes et de persécuter les Kurdes.

"Un pays qui cherche à créer une coalition pour lutter contre le terrorisme ne devrait pas ouvrir ses frontières au Front al-Nosra. Lorsque la Turquie capture les Kurdes, elle les livre au Front al-Nosra", a déclaré Abdou Halilia.

En outre, selon le chef des milices d'autodéfense populaire, les terroristes de Daech sont souvent soignés dans des hôpitaux turcs.

"Un terroriste blessé de Daech, s’il se trouve dans un hôpital turc, bénéficie d'une immunité, d’une protection, on ne peut même pas le regarder. De quelles preuves avez-vous encore besoin?", lance M.Halila.

Il a également rapporté que certains terroristes du Front al-Nosra, trouvés morts sur le champ de bataille, avaient des papiers turcs. Des boîtes contenant des munitions des terroristes avaient également été scellées par des autorités turques.

"Nous avons aussi trouvé des documents qui leur permettaient de franchir la frontière (pour des munitions, ndlr). On a donc officiellement donné le feu vert", a-t-il ajouté.

Lire aussi:

Obama n'est "pas sérieux" à l'égard de Daech
Le djihadiste de Daech proclamé "gouverneur" d'Alep éliminé en Syrie
Un recruteur présumé de Daech arrêté à Berlin
La façade de la Banque de France en feu à Paris, les tensions se poursuivent - vidéos
Tags:
documents, médecine, blessés, hôpital, victimes, terrorisme, Front al-Nosra, Etat islamique, Turquie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook