Ecoutez Radio Sputnik
    Aide humanitaire russe en Syrie

    La Russie envoie 3,5 t d'aide humanitaire en Syrie

    © Sputnik . Ali Abrahim
    International
    URL courte
    Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)
    10312
    S'abonner

    Les habitants de la province de Lattaquié ont reçu des produits alimentaires et de l'eau potable.

    La Russie a acheminé près de 3,5 tonnes d'aide humanitaire dans la ville syrienne d'Al-Suriya, dans la province de Lattaquié, rapporte le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    "Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a transporté 3,5 tonnes d'aide humanitaire à Al-Suriya (province de Lattaquié). Les habitants locaux se sont vu transmettre des produits alimentaires et de l'eau en bouteilles et ont reçu des soins médicaux", a indiqué le centre dans un communiqué.

    Un cessez-le-feu est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. La trêve ne concerne par les organisations terroristes Etat islamique (EI ou Daech), Front al-Nosra (antenne syrienne d'Al-Qaïda) et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'ONU et interdits en Russie et dans d'autres pays.

    Le centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie opère sur la base aérienne de Hmeimim, dans la province de Lattaquié. Il comprend 61 officiers russes. Le centre a pour mission de signer des accords de cessez-le-feu avec les chefs des formations armées syriennes, veiller au respect de la trêve et assurer le transport de l’aide humanitaire à la population civile syrienne.


    Dossier:
    Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)

    Lire aussi:

    30 groupes de l'opposition modérée rejoignent le cessez-le-feu en Syrie
    L'Otan admet l'efficacité des forces aériennes russes en Syrie
    Black-out en Syrie: comment la base aérienne russe fonctionne en l'absence de courant
    Tags:
    crise syrienne, aide humanitaire, aérodrome de Hmeimim, Lattaquié, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik