International
URL courte
33974
S'abonner

Affligés par la mort du pilote de l’avion russe Su-24 abattu en Syrie par la Turquie, les Turkmènes syriens espèrent que la Russie les aidera à maintenir la paix dans la région, ainsi qu’à lutter contre le terrorisme et les agressions flagrantes commises par le gouvernement turc, rapportent les médias russes.

"Je remercie la Russie de l'aide qu'elle nous accorde et de la vérité qu'elle dévoile au monde entier", a souligné Mustafa Kafi, le chef du village d'Al-Issawiya, où la Russie avait récemment livré cinq tonnes d'aide humanitaire.

"Les habitants d'Al-Isawiya s'opposent à l'agression perpétrée par le gouvernement du président turc Recep Tayyip Erdogan. Nous ne voulons pas l'aider car c'est un très mauvais homme", a-t-il fustigé.

Et de souligner: "Les Turkmènes de Syrie, épaulés par l'armée gouvernementale et le président syrien Bachar el-Assad, continueront de lutter contre le terrorisme dans la région".

Les habitants locaux, poursuivent les médias, désapprouvent les démarches adoptées par la Turquie et l'Arabie saoudite, tout en remerciant la Russie et le président russe Vladimir Poutine en personne de soutenir le peuple syrien dans sa lutte contre le terrorisme.

Le 22 février, les présidents de la Russie et des Etats-Unis, Vladimir Poutine et Barack Obama, ont approuvé un plan de cessez-le-feu en Syrie. Selon la déclaration, les conditions de la trêve sont applicables à toutes les parties en conflit, excepté les groupes terroristes comme Daech et le Front al-Nosra.

Cette initiative a été appuyée par les dirigeants de nombreux autres pays qui se sont déclarés prêts à contribuer à sa réalisation. La trêve est entrée en vigueur le 27 février à minuit.

Le 24 novembre 2015, les militaires turques ont abattu un avion russe Su-24, en déclarant qu'il aurait violé l'espace aérien du pays près de sa frontière avec la Syrie. Selon le ministère russe de la Défense, l'avion se trouvait à une altitude de 6.000 mètres et n'a jamais quitté l'espace aérien syrien, ce qui a été confirmé par les systèmes de contrôle objectifs. Le président russe Vladimir Poutine a plus tard annoncé que l'avion avait été abattu au-dessus de la Syrie par un missile air-air tiré depuis un chasseur turc F-16. L'appareil était tombé sur le territoire syrien, à 4 km de la frontière turque.

La Russie mène depuis le 30 septembre une opération militaire contre l'EI en Syrie sur décision du président russe Vladimir Poutine et à la demande du président syrien Bachar el-Assad.

Lire aussi:

Entretien sur la Syrie: Poutine prié d'exercer son influence
Des armements pour les terroristes acheminés en continu de Turquie vers la Syrie
Pas de trêve pour Erdogan: Ankara enverrait des réfugiés combattre en Syrie
Tags:
Turkmènes, aide humanitaire, Syrie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook