International
URL courte
23452
S'abonner

La création d'un centre de coordination à la frontière d'un Etat voisin est liée au renforcement de la coopération entre les services de renseignement des deux pays, écrit le quotidien The Washington Post.

La Turquie et les Etats-Unis ont approfondi leur coopération dans le renseignement en créant, près de la frontière avec la Syrie, un centre de coordination entre les agents de la CIA et ceux des services de renseignement turcs (MIT), annonce le Washington Post.

"La CIA et son partenaire turc, les services de renseignement turcs (MIT), gèrent un centre secret de coordination près de la frontière avec la Syrie", écrit le quotidien.

Selon le journal, "la coopération entre la CIA et le MIT dépasse le cadre de la lutte contre les djihadistes étrangers". Notamment, la CIA lances ses drones depuis la base aérienne d'Incirlik pour observer le territoire syrien.

Auparavant, le chef des forces de l'Otan en Europe, le général Philip Breedlove, a déclaré que les relations entre les Etats-Unis et la Turquie dans le domaine militaire restaient très solides malgré une certaine tension provoquée par la situation autour de la Syrie.

Tension qui peut être expliquée par le fait que les Etats-Unis soutiennent les Kurdes dans le nord de la Syrie, estimant qu'ils luttent contre Daech. Pour sa part, la Turquie pilonne les positions des Kurdes syriens, qualifiant ces derniers de terroristes. Washington déclare que la Turquie reste toujours "un allié important au sein de l'Otan" tout en exhortant Ankara à mettre fin aux pilonnages d'unités luttant contre Daech.

Lire aussi:

Sénateurs US: la CIA doit cesser de former les combattants syriens
Le directeur de la CIA évoque sa rencontre "surréelle" avec le chef du FSB
Qui peut risquer la mort en consommant du miel? Une nutritionniste répond
Erdogan: la Turquie poursuivra ses explorations géologiques en Méditerranée malgré les menaces de sanctions
Tags:
centre de coordination, Services de renseignement turcs, CIA, Philip Breedlove, Turquie, Syrie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook