International
URL courte
Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)
384
S'abonner

Un pilote italien a menacé d'écraser un avion si sa femme le quittait. On a évité la catastrophe grâce à l’intervention de la femme du pilote puis des services de sécurité de l’aéroport.

L'incident a eu lieu début janvier 2015 mais il n'a été rendu public que ces jours-ci. Un habitant de la ville italienne de Padoue travaillait en tant que pilote dans une compagnie aérienne étrangère dont le nom n'est pas mentionné et où il effectuait des vols intercontinentaux, rapporte le journal italien Il Fatto Quatidiano.

Les relations compliquées entre le pilote et sa femme ont attiré l'attention des services d'ordre de la ville de Padoue suite à la déposition de la femme qui s'était plainte de persécution et menaçait de divorcer.

Après une énième dispute par téléphone, le pilote, qui s'apprêtait de partir pour Tokyo, a envoyé un message à sa femme menaçant de se suicider: "Si tu me quittes, je crash l'avion". Selon le journal italien, il y avait 200 personnes à bord de l'avion en question.

La femme ayant prévenu les services d'ordre, son mari a été tout de suite débarqué du vol. La compagnie aérienne a ensuite relevé de ses fonctions le pilote l'a contraint à suivre une thérapie.

Trois mois plus tard, le 24 mars 2015 à 9h41, le copilote Andreas Lubitz faisait se crasher l'avion de la Germanwings qui reliait Barcelone à Düsseldorf dans les Alpes du sud françaises. Les 144 passagers et les 6 membres d'équipage de l'Airbus A320-211 ont été tués sur le coup.

Dossier:
Crash de l'Airbus A320 de Germanwings (46)

Lire aussi:

Crash de l'avion de Germanwings: le dernier mail du copilote publié
Il a tenté de sauver l'A320 : le véritable héros du vol de la Germanwings
Germanwings: une technologie qui aurait permis d'éviter le crash existe
Tags:
crash d'avion, Airbus A320, Germanwings, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook