Ecoutez Radio Sputnik
    Police

    Député français: l’UE devrait renforcer la coopération avec la Russie et la Syrie

    © REUTERS / Benoit Tessier
    International
    URL courte
    5393
    S'abonner

    La Syrie pourrait fournir des informations concernant les combattants de Daech tandis que la Russie pourrait partager son expérience en matière de lutte antiterroriste.

    L'Union européenne ne devrait pas limiter la coopération en matière de sécurité au niveau de l'UE, mais entretenir des liens plus étroits avec la Russie et la Syrie, a annoncé Nicolas Dhuicq, député français et membre de la commission de la défense nationale et des forces armées, dans une interview accordée à Sputnik.

    "Compte tenu des attentats de Paris et de la menace croissante qui représente la radicalisation et le terrorisme, les services de renseignement des pays membres de l'UE devraient étendre leur coopération aux partenaires internationaux, notamment à la Russie et au régime de Bachar el-Assad", considère le député français.

    D'après Nicolas Dhuicq, la Syrie pourrait fournir une liste des combattants de Daech impliqués dans les attaques terroristes en Europe, tandis que la Russie possède une expérience précieuse dans le domaine de la lutte antiterroriste.

    L'homme politique estime qu'afin de combattre le terrorisme, la France devrait compter sur l'homme plutôt que sur l'intelligence artificielle. De ce fait, les services spéciaux devraient recruter plus de spécialistes, estime Nicolas Dhuicq.

    "Les Etats-Unis ont payé cher en 2001, quand ils ont tablé sur l'intelligence artificielle au détriment de l'intelligence humaine. Tous les services de sécurité nationale rattachés au ministère de l'Intérieur ou de la Défense devraient recruter des spécialistes en langues étrangères ", a indiqué Nicolas Dhuicq.

    Le député, qui regarde d'un mauvais œil le programme de centralisation des services spéciaux lancé par le gouvernement en 2012, estime que pour rendre la lutte contre le terrorisme efficace, il vaut mieux puiser l'information de différentes sources.

    Dans la soirée du 13 novembre, une série d'attaques terroristes ont été perpétrées à Paris et à Saint-Denis. Le bilan des attentats est de 130 morts et plus de 350 blessés. L'état d'urgence décrété le lendemain par le chef du gouvernement a été récemment prolongé jusqu'au 26 mai.

    Lire aussi:

    Président serbe: la Russie a sauvé la Syrie
    L'Otan admet l'efficacité des forces aériennes russes en Syrie
    Attentats de Paris: quelques jours avant, la CIA s'attendait à "quelque chose"
    Attentats de Paris: "coller du doux" sur un monde violent pour panser ses blessures
    Tags:
    sécurité, coopération militaire, lutte antiterroriste, Union européenne (UE), Syrie, Russie, France, Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik