International
URL courte
Opération militaire au Yémen (2015) (122)
3010
S'abonner

Selon le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), le nombre des personnes déplacées ne cessera de croître au Yémen en raison de la crise politique, humanitaire et économique qui touche ce pays.

Yémen
© East News / Lorenzo Meloni
Le Yémen compte plus de 2,4 millions de personnes déplacées et la situation devrait empirer, a annoncé mardi à Genève le porte-parole du Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) Leo Dobbs.

"Un an après le début du conflit au Yémen, il y a plus de 2,4 millions de personnes déplacées et certaines d'entre elles se trouvent dans des régions difficiles d’accès. Et la situation a tendance à s'aggraver sur fond de conditions socio-économiques et humanitaires déplorables et d'absence de règlement politique de la crise", a indiqué M.Dobbs.

Il y a 2,43 millions de personnes déplacées au Yémen, d'après un récent rapport du Groupe de travail sur les mouvements de populations (Task Force on Population Movement, TFPM), dirigé par le HCR, l'Organisation internationale pour les migrations (OIM) et d'autres partenaires.

Yémen: villes après des frappes aériennes
© REUTERS / Khaled Abdullah
Le nombre des réfugiés augmente surtout dans les régions de Taizz, Hajjah, Sana'a, Amran et Sa'ada où le conflit s'est aggravé ces derniers mois. 

 L'Onu et plus de 100 partenaires humanitaires ont lancé en février le plan humanitaire 2016 pour le Yémen, appelant à cette occasion la communauté internationale à octroyer 1,8 milliard de dollars (1,63 milliard d’euros) pour apporter une assistance vitale aux millions de victimes du conflit. D’après M.Dobbs, seuls 2% des fonds requis ont été versés à ce jour.

Le conflit armé se poursuit dans le pays. Les affrontements opposent les rebelles Houthis du mouvement chiite Houthis Ansar Allah, accusés de liens avec l'Iran, et la partie de l'armée fidèle à l'ex-président Ali Abdallah Saleh, aux troupes loyales au président Abd Rabo Mansour Hadi qui sont soutenues au sol et dans les airs par les forces de la coalition arabe sous commandement saoudien. Cette dernière intervient depuis mars 2015 au Yémen. Les Houthis se sont emparés depuis fin 2014 de vastes pans du territoire yéménite ainsi que de la capitale Sanaa.


Dossier:
Opération militaire au Yémen (2015) (122)

Lire aussi:

Une frappe de la coalition arabe fait plus de 25 morts au Yémen
Les frappes de la coalition arabe ont fait plus de 30 morts au Yémen
Yémen: "Riyad utilise des bombes à sous-munitions made in USA"
Yémen: une île en échange d’un soutien dans la guerre civile
Tags:
aide humanitaire, personnes déplacées, Organisation internationale pour les migrations (OIM), Groupe de travail sur les mouvements de populations (TFPM), Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Leo Dobbs, Yémen
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook