International
URL courte
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)
5302
S'abonner

Dès la mise en place de la trêve en Syrie, la Russie a cessé de bombarder les régions et les groupes armés qui avaient formulé des demandes de cessez-le-feu pour se consacrer à l'envoi d'aide humanitaire aux civils.

Le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie a remis mardi 4,2 tonnes d'aide humanitaire aux habitants de la ville d'El-Tell, dans la province de Damas, a annoncé le ministère russe de la Défense.

"Le Centre russe pour la réconciliation continue d'accorder une assistance humanitaire aux civils syriens. Les habitants d'El-Tell (province de Damas) se sont notamment vu remettre 4,2 tonnes d'aide humanitaire, principalement des produits alimentaires", a indiqué le ministère dans un communiqué.

Selon le communiqué, les travaux de rétablissement de l'infrastructure civile se poursuivent dans les localités de la province de Homs qui ont rejoint l'accord sur le cessez-le-feu. Les militaires russes mènent des travaux de déminage et poursuivent le démantèlement des objets explosifs dans la province de Damas.

Le nombre total des groupes armés qui respectent la trêve en Syrie a atteint 37. Ces dernières 24 heures, les commandants de deux groupes armés opérant dans la province de Damas ont accepté le cessez-le-feu.

Une trêve est en vigueur en Syrie depuis le 27 février dernier. Toutefois elle ne s'applique pas au Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda), à l'Etat islamique (EI ou Daech) et aux autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu. L'accord de trêve a été conclu lors de consultations entre la Russie et les Etats-Unis.

Dossier:
Aide humanitaire russe pour la Syrie (72)

Lire aussi:

Député français: l’UE devrait renforcer la coopération avec la Russie et la Syrie
La Russie livre plus de 620 t d'aide humanitaire à la Syrie
«Conte dit à une Europe morte d'aller se faire foutre», divorce à l'italienne entre Rome et l'UE?
Covid 19: un cardiologue camerounais met en garde contre le traitement du professeur Raoult
Tags:
aide humanitaire, ministère russe de la Défense, Russie, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook