Ecoutez Radio Sputnik
    Oliver Stone

    Oliver Stone raconte le difficile tournage de son "Snowden"

    © Sputnik . Grigory Sysoev
    International
    URL courte
    0 251
    S'abonner

    Le réalisateur américain du film "Snowden", Oliver Stone, a confié avoir dû le tourner en Allemagne parce qu'il craignait une intervention de l'Agence nationale de la sécurité (NSA).

    "Nous nous sommes rendus en Allemagne parce que nous ne nous sentions pas très à l'aise aux Etats-Unis", a déclaré Stone lors de son intervention au cours du festival Sun Film, dans l'Idaho. "Ici, nous nous sentions vulnérables. Nous ne savions pas de quoi la NSA était capable, c'est pourquoi nous nous sommes rendus à Munich, et ç'a été merveilleux", a-t-il dit.

    En outre, le tournage du film entraînait des complications concernant des entreprises entretenant des liens aux Etats-Unis. L'une d'entre elles, par exemple, n'a pas voulu être impliquée dans le film, et même le groupe allemand BMW a refusé d'y participer.

    Stone a organisé une projection privée de "Snowden" pour quelque 20 personnes à qui il a fait promettre de ne pas divulguer les détails du film. Les spectateurs ont salué le travail du célèbre réalisateur. L'un d'eux a déclaré le film "génial", ajoutant qu'il "racontait tout le parcours de ce type".

    Stone a qualifié de fascinante l'histoire de Snowden. Le réalisateur a dit l'avoir rencontré à quelques reprises à Moscou en compagnie de l'avocat Anatoli Koutcherena, qui représentait les intérêts de l'Américain, annonce la chaîne américaine CNN.

    Le réalisateur assure que, même s'il s'est chargé lui-même du film et que les rôles principaux sont assurés par les célébrités hollywoodiennes Joseph Gordon-Levitt et Shailene Woodley, "aucun studio de cinéma ne soutiendra" la production. Il a ajouté qu'il a été très difficile de trouver du financement et des comédiens pour le film. Finalement, le financement nécessaire est venu de la France et de l'Allemagne.

    "Vous pouvez tourner des films sur des leaders de mouvements pour les droits civiques, qui sont déjà morts, mais il n'est pas facile de créer une œuvre qui raconte l'histoire d'un homme qui se bat aujourd'hui", a noté Oliver Stone.

    Le film est une adaptation du livre "L'époque de la pieuvre" de l'avocat russe de Snowden Anatoli Koutcherena, ainsi que de l'œuvre "The Snowden Files" (Les fichiers Snowden) par Luke Harding.

    Edward Snowden a révélé, en juin 2013, l'existence d'un programme informatique secret baptisé PRISM, permettant aux Etats-Unis de surveiller les échanges par mail, messagerie instantanée, téléphone et réseaux sociaux des utilisateurs américains et d'ailleurs dans le monde.

    Depuis ses révélations, M.Snowden est recherché par la justice américaine. En août 2013, il a obtenu l'asile temporaire en Russie avant d'obtenir un permis de résidence de trois ans le 1er août 2014.

    Lire aussi:

    Snowden et le GCHQ
    Nouvelles révélations de Snowden sur le renseignement britannique
    Londres et Washington espionnent l'armée de l'air israélienne
    Quand le Danemark aidait les États-Unis à intercepter Snowden
    Tags:
    cinéma, tournage, financement, Agence nationale de sécurité américaine (NSA), Edward Snowden, France, Allemagne, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik