International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
53255
S'abonner

Le Conseil de l'Union européenne a pris la décision de prolonger de six mois les sanctions individuelles visant des citoyens russes, 146 personnes physiques et 37 personnes morales.

L'Union européenne prolonge jusqu'au 15 septembre 2016 les sanctions à l'encontre des citoyens russes que Bruxelles accuse d'avoir mené des actions contre l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

En septembre 2015, l'Union européenne avait prolongé jusqu'au 15 mars 2016 les sanctions individuelles visant "les actions menées contre l'intégrité territoriale, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine". L'Europe a ainsi gelé les avoirs de 149 personnes physiques et 37 personnes morales, parmi lesquelles figurent des chefs d'entreprises et de hauts responsables russes, ainsi que des miliciens et les dirigeants des Républiques autoproclamées de Donetsk et Lougansk.

Outre les sanctions individuelles, l'Union européenne a introduit des restrictions sectorielles contre la Russie, les prétendues sanctions économiques, valables jusqu'au 31 juillet 2016, ainsi que des sanctions contre la Crimée, dont la date d'expiration est fixée au 23 juin 2016.

Le 2 mars 2016, le président des États-Unis Barack Obama a annoncé sa décision de prolonger d'un an les sanctions contre la Russie en raison des événements en Ukraine. Sans cette annonce, l'effet des sanctions serait automatiquement arrivé à son terme.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

Les Européens divisés sur les sanctions anti-russes
Obama prolonge d'un an les sanctions antirusses
De plus en plus de pays prônent la levée des sanctions antirusses
La levée des sanctions anti-russes est prioritaire. Macron le confirme!
Tags:
sanctions antirusses, sanctions, Union européenne (UE), Occident, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook