Ecoutez Radio Sputnik
    Les robots envoyés à Fukushima meurent tout comme les êtres humains

    Les robots envoyés à Fukushima "meurent" tout comme les êtres humains

    © AP Photo / Shizuo Kambayashi
    International
    URL courte
    7429

    Cinq ans après la catastrophe de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima, les problèmes liés à la contamination des eaux ne sont toujours pas résolus. Les responsables envoient des robots à la centrale avec des missions spécifiques mais, sous les radiations, ils périssent tout comme les êtres humains.

    ​Les problèmes de contamination radioactive de la centrale nucléaire de Fukushima et de ses environs avaient déjà poussé les responsables à construire un mur de glace sous-terrain destiné à arrêter le passage des eaux radioactives en dehors de la zone contaminée, annonce l'agence Reuters.

    Cependant, les autorités ne savent pas encore que faire avec l'eau radioactive qui est conservée dans des dépôts spéciaux de la centrale. Dans le même temps, l'utilisation des robots sur le site contaminé pose de graves problèmes parce que les puissantes radiations détruisent leur défense extérieure et les rendent ainsi inactifs.

    Bien que les progrès réalisés par l'opérateur de la centrale, la société Tokyo Electric Power Co (TEPCO) soient largement reconnus, il reste encore beaucoup de problèmes à résoudre, notamment dans certains des réacteurs détruits lors de la catastrophe.

    Selon Naohiro Masuda, responsable de TEPCO, il est extrêmement difficile de pénétrer à l'intérieur de la centrale nucléaire à cause du niveau des radiations très élevé, les tâches ont ainsi été confiées aux robots.

    La "mort" des robots à l'intérieur de la centrale représente d'ailleurs un grave problème lié aux délais de l'opération. Selon M.Masuda, le développement d'un robot pour une fonction précise nécessite deux années de travail.

    La centrale nucléaire de Fukushima a été détruite en 2011 par un énorme tsunami provoqué par un tremblement de terre. Suite à cette catastrophe, près de 19.000 personnes ont trouvé la mort ou ont été portées disparues, et 160.000 personnes ont perdu leurs maisons.

    Lire aussi:

    Japon: premier redémarrage d’un réacteur après Fukushima
    Les fleurs de Fukushima font le buzz sur Twitter
    Nouvelle fuite d’eau radioactive à Fukushima
    Fukushima: la catastrophe est loin d'être terminée
    Tags:
    robot, centrale nucléaire, centrale nucléaire de Fukushima, TEPCO, Japon
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik