International
URL courte
23731
S'abonner

Le département d'Etat américain a déclaré n'avoir pas encore pris la décision concernant le déploiement de systèmes supplémentaires de défense antimissile en Corée du Sud. Washington a souligné que le bouclier antimissile américain ne devait pas être une cause de préoccupation pour Moscou et Pékin.

Les Etats-Unis ont rejeté les critiques russes concernant l'éventuel déploiement du système de défense antimissile américain en Corée du Sud, rapporte le quotidien allemand Deutsche Welle.

Le porte-parole du département d'Etat, John Kirby, a déclaré vendredi que la décision sur le déploiement n'était pas encore prise.

"Même si cela arrive, la Russie et la Chine n'ont aucune raison de s'inquiéter car c'est un système défensif", a-t-il précisé.

Plus tôt dans la journée, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a dénoncé ce projet des Etats-Unis lors d'une réunion avec son homologue chinois Wang Yi.

"Les projets des Etats-Unis vont au-delà de toute menace potentielle de la part de la Corée du Nord, même si l'on prend en considération les récentes démarches de Pyongyang", a-t-il affirmé.

En février dernier, les Etats-Unis ont déployé trois systèmes supplémentaires de batteries côtières antiaériennes Patriot (PAC-3) en Corée du Sud dans le cadre des manœuvres en réponse au récent lancement d'une fusée nord-coréenne.

Au total, 96 batteries côtières antiaériennes PAC-2 et PAC-3 ont déjà été déployées sur la base d'Osan, située à 67 kilomètres de Séoul.

Cette démarche intervient alors que les Etats-Unis et la Corée du Sud ont annoncé leur intention de négocier le déploiement du système antimissile américain THAAD (Terminal High Altitude Area Defense) sur le territoire sud-coréen.

La Chine et la Russie ont exprimé une "profonde préoccupation" après l'annonce des projets de déploiement, mais Séoul les a rassurées, en précisant que ces missiles ne seraient dirigés que contre la Corée du Nord, qui ne cesse de renforcer sa puissance militaire.

Lire aussi:

La perspective d'un bouclier antimissile en Corée du Sud préoccupe Pékin
Face à Pyongyang, Séoul et Washington lancent des exercices géants
Le Sénat US adopte de nouvelles sanctions contre la Corée du Nord
Corée: pic de tension entre le Nord et le Sud
La Corée du Nord affirme avoir miniaturisé des têtes nucléaires
Tags:
antimissiles, défense antimissile, système antimissile THAAD, Patriot (missile), Département d'Etat des Etats-Unis, John Kirby, Wang Yi, Sergueï Lavrov, Pyongyang, Séoul, Corée du Nord, Corée du Sud, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook