Ecoutez Radio Sputnik
    Su-25 sur la base de Hmeimim, Syrie

    "En combattant les terroristes en Syrie, la Russie rend service à l'Europe"

    © Dmitri Vinogradov
    International
    URL courte
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)
    266601702

    D'après la conseillère du président syrien, Boussaïna Chaaban, la Russie aide la Syrie à lutter contre le terrorisme et à rétablir la paix et la sécurité dans le pays.

    La Russie rend service à l'Europe en combattant les terroristes en Syrie, a déclaré Boussaïna Chaaban, la conseillère politique et médiatique du président Bachar el-Assad.

    "Les énormes efforts que la Russie déploie en luttant contre le terrorisme au nom de la paix, aussi bien en Syrie qu'en Europe et dans le monde entier, laisseront une trace dans l'histoire. Le terrorisme nous menace tous et spécialement l'Europe. Je crois qu'en combattant les terroristes en Syrie, la Russie rend service à l'Europe", a-t-elle indiqué dans un entretien à la BBC.

    En Syrie, la Russie soutient le gouvernement, lutte contre le terrorisme et aide à rétablir la paix et la sécurité, selon Mme Chaaban.

    "C'est seulement depuis l'arrivée de la Russie que les camions-citernes chargés du pétrole des terroristes sont pris pour cible et détruits, alors que la dite collation internationale dirigée par les Etats-Unis n'a jamais attaqué ces camions transportant du brut syrien en Turquie, puis en Europe", a ajouté la conseillère.

    La Syrie est le théâtre d'un conflit armé depuis mars 2011. Selon l'Onu, les hostilités ont déjà fait plus de 220.000 morts. Les troupes gouvernementales combattent les groupes terroristes dont les plus dangereux sont l'Etat islamique et le Front al-Nosra. A la demande du président Bachar el-Assad, la Russie a dépêché le 30 septembre dernier en Syrie son aviation à la base syrienne de Hmeimim pour effectuer des frappes de précision contre les positions des djihadistes de l'EI et du Front al-Nosra.

    Fin février, la Russie et les Etats-Unis ont convenu d'un cessez-le-feu en Syrie à partir du 27 février à minuit. Toutes les parties belligérantes devaient confirmer à la Russie ou aux Etats-Unis, au plus tard le 26 février à midi, qu'elles respecteraient le cessez-le-feu pour ne pas être prises pour cible par les militaires russes et syriens ou par les forces de la coalition internationale. Les frappes contre Daech, le Front al-Nosra et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu se poursuivront néanmoins.

    Dossier:
    Frappes aériennes russes contre les terroristes en Syrie (418)

    Lire aussi:

    Damas appelle toutes les forces en Syrie à s'unir contre Daech
    La Syrie rejette une solution basée sur le fédéralisme
    Syrie: des élections présidentielles dans 18 mois
    Des bombardiers américains prêts à intervenir en Syrie et en Irak
    Syrie : les pertes de guerre atteindront 1.300 milliards de dollars en 2020
    Député français: l’UE devrait renforcer la coopération avec la Russie et la Syrie
    Tags:
    crise syrienne, pétrole, lutte antiterroriste, Etat islamique, Boussaïna Chaaban, Europe, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik