Ecoutez Radio Sputnik
    Trump dit avoir été assailli par un homme lié à Daech

    Trump dit avoir été assailli par un homme lié à Daech

    YouTube / capture d'écran
    International
    URL courte
    12194
    S'abonner

    Le candidat aux primaires américains Donald Trump a déclaré que le protestataire ayant tenté de l'assaillir pendant un rassemblement dans l'Ohio "avait des liens avec l'Etat islamique".

    Les rassemblements de Donald Trump, actuellement en tête de la course au sein du Parti républicain, deviennent de plus en plus souvent le théâtre d'incidents. Cette fois-ci, le discours du milliardaire à l'aéroport de Dayton a été interrompu par un homme qui tentait de monter sur la scène.

    M.Trump a réagi sur le mode de la paranoïa, dans un tweet publié hier, le 12 mars, n'hésitant pas à lier l'individu au groupe terroriste Daech:

    "Les services secrets ont fait un excellent travail en arrêtant le maniaque qui s'est rué vers la scène. Il est lié à l'EI. Il devrait être en prison!", a-t-il écrit.

    A vrai dire, les agents du Secret service ont fait un excellent travail: ils sont immédiatement venus entourer le candidat à la Maison Blanche pour le protéger.

    La veille, l'équipe de campagne de M.Trump a pris la décision d'ajourner l'important meeting qui devait se tenir à l'arène de l'Université d'Illinois, pour ne pas menacer la sécurité des milliers de personnes qui s'étaient déjà rassemblées à l'intérieur du bâtiment et dans ses environs.

    Après avoir manifesté de très bons résultats lors des primaires récents, M.Trump reste en tête de la course électorale au sein de son parti, le Parti républicain. Ses déclarations font toujours l'objet de vives discussions dans la société américaine.

    Lire aussi:

    Eau de Trump chez l’Oréal? Non, merci!
    Trump, magnat de l’immobilier, pas de l’orthographe…
    L’ex-chef du KKK appelle à voter Trump
    Une femme enceinte affronte un «énorme» aigle qui attaque son chien
    Tags:
    attentat, Présidentielle américaine 2016, Etat islamique, Donald Trump, Ohio, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik