International
URL courte
Crise migratoire (789)
5314
S'abonner

La Macédoine a fermé aux migrants souhaitant se rendre en Europe occidentale sa frontière avec la Grèce après que la Serbie et la Slovénie ont annoncé de nouvelles restrictions sur l'accès des étrangers à leur territoire.

Des réfugiés bloquent une ligne de chemin de fer à Idomeni, à la frontière gréco-macédonienne, en signe de protestation contre la fermeture de la "route des Balkans".

Au cours de l'action, plusieurs enfants se sont également placés sur les rails avec des pancartes disant: "Ouvrez la frontière", "Je suis un enfant et je ne sais pas grand-chose, mais je considère que le non-respect envers les gens nés dans un autre coin de la planète est appelé +RACISME+", d'après une vidéo tournée par RT.

En empruntant cette voie, les manifestants ont voulu s'adresser aux autorités macédoniennes qui ont fermé le 9 mars leur frontière avec la Grèce.

Le vice-ministre grec de la Défense Dimitris Vitsas, chargé de la coordination du flux de migrants, a espéré samedi que la "question du camp de réfugiés d'Idomeni" sera "résolue dans le courant de cette semaine et ce sans recours à la force".

"Il est prévu que les migrants seront autorisés à aller s'installer dans des centres d'accueil (…) où 50.000 places seront disponibles d'ici à la fin de la semaine prochaine.

Au total, plus de 42.000 migrants et réfugiés se trouvent actuellement dans le pays, principale porte d'entrée en Europe depuis la Turquie.

Dossier:
Crise migratoire (789)

Lire aussi:

La Bulgarie demande à l'UE de protéger sa frontière contre les migrants
Migrants: le président macédonien critique l'UE pour son inaction
L'UE veut un accord avec Moscou sur la question des migrants
Le Canada, l’Eldorado des migrants?
La Slovénie ne laissera plus transiter de migrants
Tags:
fermeture des frontières, migrants, enfants, protestations, chemin de fer, Dimitris Vitsas, Idomeni, Macédoine du Nord, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook