Ecoutez Radio Sputnik
    La Syrie peut éclater si les Kurdes continuent à être ignorés

    La Syrie peut éclater si les Kurdes continuent à être ignorés

    © AFP 2019 Delil Souleiman
    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    16582
    S'abonner

    Selon le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, si les Kurdes ne sont pas autorisés à participer aux négociations syriennes, ils peuvent créer leur propre Etat.

    Le chef de la diplomatie russe prévoit la sécession des Kurdes de la Syrie dans le cas où ils ne sont pas autorisés à prendre part aux négociations.

    "Si les Kurdes sont rejetés des négociations sur l'avenir de la Syrie, alors comment pouvez-vous vous attendre à ce qu'ils veuillent continuer à faire partie de cet Etat? Ils baisseront simplement les bras vis-à-vis de la communauté internationale et de tous ces mécanismes", a-t-il affirmé.

    M.Lavrov estime que les Etats-Unis ne sont pas en mesure de convaincre la Turquie d'accepter la participation des Kurdes aux négociations syriennes.

    "Maintenant, les Américains sentent qu'ils ne peuvent pas à eux seuls résoudre des problèmes sérieux. Maintenant, ils ne peuvent même pas influer sur des pays qui sont leurs alliés de longue date, comme la Turquie, qui ignore leurs exigences en ce qui concerne le règlement syrien", a-t-il fait remarquer dans une interview à la chaîne russe REN TV.

    Les Américains coopèrent avec les Kurdes en Syrie, alors qu'Ankara a inscrit le Parti de l'union démocratique (PYD, partenaire et allié des Etats-Unis en Syrie) dans les organisations terroristes, et bombarde les positions des Kurdes depuis son territoire, souligne le ministre.

    Selon lui, la Russie a, à plusieurs reprises, attiré l'attention des Américains sur le fait que l'absence des Kurdes aux pourparlers avec Damas violait les accords existants sur la Syrie.

    "Mais ils (les responsables américains, ndlr) détournent timidement leurs yeux et disent qu'ils sont d'accord avec nous, mais qu'ils ont besoin d'un peu de temps pour apaiser quelqu'un", a conclu M.Lavrov.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    En Turquie, Daech se prépare à attaquer les Kurdes
    Turquie: "les Kurdes victimes de purification ethnique"
    Des Kurdes abattent un hélicoptère turc, Ankara garde le silence
    Malgré les attaques au gaz, les Kurdes poursuivent leur avancée contre Daech
    La Turquie décrète le couvre-feu dans ses provinces kurdes
    Syrie: les combattants kurdes reprennent Tell Abyad
    Tags:
    négociations inter-syriennes, crise syrienne, problème kurde, Kurdes, Sergueï Lavrov, Kurdistan syrien, Kurdistan, Turquie, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik