International
URL courte
13122
S'abonner

Les citoyens américains ont été mis en garde contre les risques d’actes terroristes à Ankara deux jours avant l’attaque perpétrée le 13 mars en plein cœur de la capitale turque, rapportent les médias russes.

Dans un communiqué publié le 11 mars sur le site de l'ambassade américaine à Ankara, les Etats-Unis ont mis en garde leurs citoyens contre les risques d'attaques terroristes aux alentours des bâtiments publics et du quartier résidentiel du district de Bahcelievler, situé dans le centre de la capitale turque.

"Le gouvernement américain recommande à ses citoyens de s'abstenir de visiter ce district et de prêter une attention particulière aux mesures de sécurité", souligne le communiqué.

Une forte explosion a eu lieu le 13 mars dans le centre d'affaires Kızılay à Ankara, au parc Güven avoisinant un grand centre de transport de la ville. L'attentat s'est produit non loin d'un des bureaux du premier ministre du pays.

Au moins 34 personnes ont trouvé la mort dans l'attaque, a rapporté le ministère turc de la Santé. Encore 125 personnes ont été blessées, dont 19 sont en état grave.

Le président russe Vladimir Poutine a catégoriquement condamné l'attentat qui avait frappé la capitale anatolienne et a présenté ses condoléances au peuple turc.

"Vladimir Poutine condamne catégoriquement l'attentat terroriste inhumain perpétré à Ankara. Il partage sa peine avec le peuple turc qui a de nouveau été la cible d'une attaque terroriste lourde de victimes", a indiqué le porte-parole de la présidence, Dmitri Peskov.

Lire aussi:

Ankara: une explosion fait de nombreux morts
"Londres doit changer sa politique à l'égard d'Ankara"
L’UE va-t-elle céder aux exigences d’Ankara?
Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Tags:
attentat, terrorisme, Ankara, Turquie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook