Ecoutez Radio Sputnik
    Un nouveau groupe d'opposition syrienne voit le jour

    Un nouveau groupe d'opposition syrienne voit le jour

    © Sputnik . Mikhail Voskresensky
    International
    URL courte
    Situation politique en Syrie (2930)
    14468

    Il s'agit d'un groupe d'opposants qui vivent et travaillent en Syrie sans faire partie de la structure politique au pouvoir. Ils pourraient être admis aux négociations de paix.

    Un nouveau groupe d'opposition syrienne a été formée à l'issue d'une rencontre à la base Hmeimim, où sont déployés les avions des forces aériennes russes, a annoncé lundi Alexeï Borodavkine, ambassadeur de Russie auprès de l'Onu et d'autres organisations internationales à Genève.

    "Nous constatons avec satisfaction que l'envoyé spécial des Nations unies pour la Syrie, Staffan de Mistura et son bureau ont salué la formation d'un nouveau groupe d'opposition modérée", a-t-il déclaré.

    La possibilité d'inviter ses représentants aux négociations de paix syriennes qui débutent à Genève est actuellement débattue, selon le diplomate. Il s'agit d'un groupe d'opposants qui vivent et travaillent en Syrie mais qui ne font pas partie de la structure politique au pouvoir, a-t-il précisé.

    "Ce nouveau groupe pourrait apporter une contribution positive et constructive à la conclusion d'ententes sur la mise en pratique de la résolution 2254 du Conseil de sécurité de l'Onu sur le règlement politique de la crise syrienne", a résumé M. Borodavkine.

    Les négociations de paix syriennes devraient s'ouvrir ce lundi à Genève sous l'égide de l'Onu avec la participation de la Russie, des Etats-Unis et d'autres Etats. Des représentants de Bachar el-Assad, ainsi que de l'opposition y sont invités. Des représentants des Kurdes ont également été admis aux pourparlers.

    La guerre en Syrie qui a débuté en mars 2011 s'est transformée en un conflit complexe impliquant une multitude d'acteurs locaux et internationaux. Elle a fait plus de 270.000 morts, poussé plus de la moitié de la population à quitter son foyer et provoqué une importante crise migratoire.

    Initié par les Etats-Unis et la Russie et entré en vigueur le 27 février, ce cessez-le-feu tient malgré des violations, et l'Onu avec ses partenaires ont pu apporter de l'aide à près de 250.000 personnes vivant dans des zones assiégées, une assistance réclamée par l'opposition.

    Dossier:
    Situation politique en Syrie (2930)

    Lire aussi:

    A l'approche des négociations de Genève, la trêve tient bon en Syrie
    Al-Monitor: Washington et Riyad ne tirent pas les leçons de leurs erreurs passées
    Malgré les attaques au gaz, les Kurdes poursuivent leur avancée contre Daech
    Tags:
    crise syrienne, opposition, Alexeï Borodavkine, Staffan de Mistura, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik