Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau de la France

    Frexit: les Français veulent un référendum

    © AP Photo/ Morry Gash
    International
    URL courte
    194511721

    Les Français sont-ils pour un "Frexit" ? D’après une étude récente, 53 % d'entre eux souhaitent un référendum sur le maintien ou non de la France dans l'Union européenne. Comment faut-il analyser ce résultat?

    La France doit-elle rester dans l’Union européenne? Plus d’un Français sur deux (53 %) souhaiterait pouvoir décider du destin de son pays au sein de l'UE à travers un référendum, révèle une étude dirigée par l’Université d’Édimbourg.  

    Mené auprès de 8.000 électeurs à travers six pays de l’Union (Allemagne, Espagne, France, Irlande, Pologne et Suède), ce sondage, qui portait sur des questions liées au Brexit, demandait aux Européens s’ils voulaient un référendum identique à celui organisé par les Britanniques dans leur propre pays. Les Français ont été les seuls à le désirer majoritairement. Les Suédois arrivent derrière, avec 49%. 

    Pour autant, nullement effrayés par une éventuelle sortie de la Grande-Bretagne, les partisans d’un référendum sur le "Frexit" sont loin de vouloir quitter l’UE, 45% de Français souhaitant que leurs pays reste au sein de l'Union européenne.

    Dès lors, il n'est pas surprenant que les eurosceptiques, fervents défenseurs d'un Frexit, comme Marine Le Pen, se soient mis à justifier l'envie d'un référendum par une rébellion contre l'Union européenne.

    L’eurodéputée centriste Sylvie Goulard estime ainsi qu'une telle possibilité de choix accordée aux Britanniques donne envie aux autres Européens de s’exprimer sur le sujet. Privés de cette opportunité, ils ressentent de la frustration, confie-t-elle au journal 20 minutes.

    Mme Goulard ajoute qu'il y a un malaise avec l’Union européenne: "Nous constatons que les Français sont en la matière plus frustrés que d’autres peuples… Ce qui est sûr, c’est qu'ils ne comprennent pas la politique européenne menée par la France. Et pour cause: François Hollande leur promettait un plan B, il disait vouloir mettre en œuvre une Europe plus sociale, privilégiant la croissance et l’emploi".

    Or, "il n’y a pas eu la moindre avancée. Les citoyens constatent en revanche que leur pays ne cesse de perdre de son influence au niveau européen… La voix de la France ne porte pas et nous pouvons nous en plaindre ", déplore l'eurodéputée.

    De nombreux analystes constatent que les  Français voient de plus en plus le monde tel qu’il est et non plus tel que certains voudraient qu’il soit. Ce récent sondage en apporte une nouvelle preuve. Et de plus en plus de Français estiment souffrir quotidiennement des politiques européennes. 


    Lire aussi:

    Macron hausse le ton devant la menace d'un Brexit
    Cameron invite les partisans du "Brexit" à reconnaître les "risques"
    L'UE au bord de l'éclatement, ou l'effet domino d'un Brexit
    Plus de 50% des Britanniques sont pour le Brexit

    Lire aussi:

    La politique pro-européenne pleinement revendiquée du nouveau gouvernement
    Macron, l’Europe, et l’épée de Damoclès frontiste
    Otan ou armée européenne? Le meilleur défenseur de la France, c’est la France elle-même
    Federica Mogherini exhorte les USA à rester loin de la politique de l’UE
    Macron vers une armée européenne?
    Tags:
    Frexit, brexit, sondage, Commission européenne, Union européenne (UE), Sylvie Goulard, Marine Le Pen, François Hollande, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik