Ecoutez Radio Sputnik
    enfant

    CEDH: pas de prénoms sans s pour les enfants lettons

    © Flickr/ Luis Hernandez
    International
    URL courte
    7121

    La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rejeté la demande d’un couple russophone résidant en Lettonie qui voulait donner le prénom Miron à son fils, la loi du pays exigeant que tous les noms propres d’origine étrangère soient écrits avec un s final.

    Le procès judiciaire s'était ouvert il y a quelques années suite au refus des autorités lettones d'enregistrer l'enfant à l'état civil sous le nom de Miron Antonov. En guise de compromis, elles avaient proposé aux parents la variante orthographique Mirons Antonovs. Cependant, la proposition avait été d'emblée rejetée par le couple russe, le prénom Mirons rappelant le mot mironis (cadavre, en letton).

    Les parents ont par la suite déposé une plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'homme dans le cadre du procès judiciaire portant sur la "déformation des noms et prénoms russes dans les documents officiels lettons". Au terme d'un procès qui a duré 9 ans au total, le couple russe s'est vu interdire d'appeler son fils comme il l'entendait.

    L'affaire en question, estime le député letton Rouslan Pankratov qui défendait les intérêts du couple devant la Cour, sera classée sous peu.

    "La décision de la Cour européenne des droits de l'homme est notifiée et n'est pas susceptible de recours devant aucun organe judiciaire de l'Union européenne", a-t-il confié à Sputnik.

    Désormais, le défenseur des droits de l'homme compte porter plainte auprès de l'Onu.

    Sur les 2 millions d'habitants de la Lettonie, au moins 44% sont russophones. Toujours est-il que seul le letton est reconnu comme langue officielle du pays. Bien que maîtrisé par 80% de la population, le russe est considéré comme langue étrangère.

    Lire aussi:

    La Lettonie interdira le port du voile
    La Lettonie brandit la menace de sanctions contre Sputnik
    La Lettonie commence à accueillir des réfugiés
    Tags:
    procès, russe, letton, Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), Lettonie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik