International
URL courte
3382
S'abonner

Comment évolueront les rapports entre l’Occident et l’Orient si Trump est élu président? Un expert orientaliste livre ses prévisions.

Qu'est-ce qui attend le Japon si Donald Trump est élu président des Etats-Unis? La question semble sérieusement préoccuper Tokyo, qui a l'œil rivé sur la compagne électorale américaine. Dans l'optique d'une éventuelle victoire de M. Trump, le ministère japonais des Affaires étrangères a commencé à recueillir et à étudier soigneusement les informations concernant le candidat républicain à la Maison Blanche.

Dans une interview accordée à Sputnik, l'ancien ambassadeur russe au Japon et expert orientaliste Alexandre Panov a commenté le scénario selon lequel Trump remporterait la présidentielle et a fait part de ses réflexions concernant l'avenir des relations entre Washington, Tokyo, Pékin et Moscou.

"Trump a déclaré que les Etats-Unis devraient protéger le Japon, cependant, il a reproché au Tokyo de ne pas pleinement assumer les responsabilités qu'implique la coopération militaire entre les pays. Dans ce contexte, s'il est élu président des Etats-Unis, Donald Trump pourrait insister sur l'intensification des contacts dans le domaine militaire", estime M. Panov.

"Quant aux relations russo-américaines, la posture de Trump est plus réaliste que celle de Barack Obama. Il estime qu'il faut s'entretenir et coopérer, car la Russie est utile à Washington pour résoudre les problèmes internationaux. En revanche, l'attitude de Mme Clinton à l'égard de Moscou est plus rigide que celle d'Obama", poursuit l'expert.

Selon l'orientaliste, dans tous les cas de figure, Tokyo sera contraint d'adapter ses relations avec la Russie aux exigences de Washington.

Par ailleurs, le Japon cherche à anticiper les changements dans la ligne politique de Washington envers Pékin.

"Le Japon surveille très attentivement la politique américaine envers la Chine. À cette étape, on peut parler d'un paradigme des relations sino-américaines: contenir et coopérer. Il répond actuellement aux intérêts des Etats-Unis. Cependant, Pékin n'est pas très enthousiaste à l'idée sino-américaine de créer autour de la Chine +un cordon sanitaire+. Dans tous les cas, cette initiative ne porte pas vraiment ses fruits. De ce fait, il n'y a pas de bouleversements sérieux. Et je ne pense pas qu'avec un nouveau président, que ce soit Trump ou Clinton, la politique américaine envers la Chine puisse radicalement changer", conclut M. Panov.

Lire aussi:

Japon: des millions d'euros pour réaménager une île au sud de Tokyo
Le Japon fête la Journée du chat
Le Japon présente son premier chasseur furtif
«Cent fois pire»: un nouveau virus prédit pour l’humanité
Tags:
Donald Trump, Asie, Chine, Japon, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook