Ecoutez Radio Sputnik
    Une manifestation contre la présidente brésilenne Dilma Rousseff

    68% des Brésiliens préconisent le départ de Rousseff

    © REUTERS / Paulo Whitaker
    International
    URL courte
    27215
    S'abonner

    Selon un sondage réalisé par Datafolha, 68% des Brésiliens réclament le départ de la présidente de gauche Dilma Rousseff, embourbée dans une crise politique majeure.

    27% des Brésiliens disent s'opposer à l'initiative de destitution contre la présidente actuelle Dilma Rousseff.

    Un sondage de février révélait que 60% de la population brésilienne était favorable à son départ tandis que 33% se disait contre.

    Le nombre de Brésiliens qui préconisent une démission volontaire a ainsi augmenté de 58% à 65% par rapport à février.

    Le sondage a été mené auprès de 2.794 personnes en provenance de 171 municipalités du pays.

    Le 17 mars, la chambre basse du parlement brésilien a voté pour la création d'une commission sur la mise en accusation de Dilma Rousseff. Ses membres se pencheront sous peu sur la question de l'opportunité de destituer la présidente. Conformément à la législation du pays, des représentants de toutes les fractions parlementaires doivent faire partie de la commission.

    Néanmoins, le jugement de la commission ne sera pas décisif. Par la suite, la question d'impeachement sera soumise pour examen à tous les députés de la chambre basse du parlement. L'approbation de la procédure exige le soutien des deux tiers des parlementaires, soit 342 voix. Le jugement final sera prononcé par le sénat, chambre haute du parlement brésilien.

    Dimanche, des manifestations d'une ampleur historique ont rassemblé plus de trois millions de Brésiliens, selon la police, pour réclamer le départ de la présidente. Dans la seule capitale économique Sao Paulo, fief de l'opposition, 1,4 million de personnes ont défilé aux cris de "Dilma dehors!", selon le secrétariat à la Sécurité publique qui a évalué le nombre de participants à 1,8 million dans tout l'Etat.

    Lire aussi:

    Brésil: l’ex-président Lula emmené par la police pour être interrogé
    Le Brésil manifeste en faveur de Dilma Rousseff
    La présidente brésilienne accuse l’opposition d’ourdir un coup d’Etat
    Tags:
    manifestation, départ, Dilma Rousseff, Brésil
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik