International
URL courte
3100
S'abonner

L'élection présidentielle programmée en Equateur pour 2017 attire des candidats ayant des noms qui paraissent quelque peu provocateurs.

Lenin Hurtado Angulo, fils du militant communiste assassiné Jaime Hurtado Gonzalez, a annoncé son intention de briguer le mandat présidentiel en 2017.

Lors d'une réunion commémorative consacrée à l'anniversaire de l'assassinat de son père en 1999, Lenin Hurtado Angulo s'est déclaré prêt à unir divers mouvements de la gauche dans l'objectif de restituer au peuple "les droits usurpés".

Dans le même temps, l'ancien procureur général du pays Washington Pesantez, aujourd'hui chef de file du parti Unión Ecuatoriana, s'est également déclaré prêt à se présenter pour l'élection présidentielle équatorienne.

Le chef d'Etat équatorien en fonction Rafael Correa, qui dirige le pays depuis 2007, a auparavant refusé de prendre part à la présidentielle de 2017. Selon lui, à l'issue de son mandat actuel, il envisage de s'installer en Europe occidentale avec sa famille.

Lire aussi:

Recherche Lénine, 3 mètres, disparu en Ukraine
"Tourisme rouge": sur les traces de Lénine et Mao
Une tête géante de Lénine retrouvée à Berlin
Tags:
communisme, candidats, élections, élection présidentielle, Rafael Correa, Vladimir Lénine, Equateur
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook