International
URL courte
Trêve en Syrie (2016) (220)
18339
S'abonner

Le ministère russe de la Défense est alarmé par une recrudescence des combats à Alep où prennent part les groupes terroristes Front al-Nosra et Daech, avec huit affrontements enregistrés en une seule journée.

"Les combats, où participent les groupes Front al-Nosra et Daech, se sont intensifiés. La région d'Alep a connu huit affrontements et bombardements où ont pris part ces organisations terroristes", lit-on dans un récent bulletin du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

Plus précisément, le Front al-Nosra a attaqué des positions des troupes gouvernementales à Hani Tauman dans le sud-ouest d'Alep. Ensuite, un village au nord-est d'Alep a été attaqué aux mortiers et par des mitrailleuses de gros calibre.

Le 22 février, les présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Barack Obama, ont approuvé un plan de cessez-le-feu en Syrie.

Cette initiative a été appuyée par les dirigeants de nombreux autres pays qui se sont déclarés prêts à contribuer à sa réalisation. La trêve est entrée en vigueur le 27 février à minuit.

La trêve ne concerne pas les organisations terroristes Etat islamique (EI ou Daech), Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

Dossier:
Trêve en Syrie (2016) (220)

Lire aussi:

67 civils tués par les terroristes à Alep en trois semaines
Le djihadiste de Daech proclamé "gouverneur" d'Alep éliminé en Syrie
Les terroristes en Syrie ne cessent pas les tentatives de torpiller la trêve
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 en France chute de plus de moitié en une journée
Tags:
terrorisme, combat, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Front al-Nosra, Etat islamique, Alep, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook