International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
139
S'abonner

La raison pour laquelle elles n'ont pas été évacuées n'a pas été précisée.

Des personnes sont toujours bloquées dans le métro de Bruxelles après les explosions qui l'ont touché mardi matin, a annoncé le premier ministre belge, Charles Michel, qui n'a pas précisé la raison pour laquelle leur évacuation n'avait pas été réalisée.

Vers 7 heures (GMT) ce mardi, plusieurs explosions sont survenues à l'aéroport international de Bruxelles et dans le métro de la capitale, faisant au moins 28 morts et des dizaines de blessés.

Ces explosions interviennent quatre jours après l'arrestation spectaculaire de Salah Abdeslam, un Français d'origine marocaine, seul survivant du commando auteur des attentats djihadistes du 13 novembre à Paris (130 morts), à Molenbeek, une commune bruxelloise.

 

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

Le métro de Bruxelles fermé suite aux attentats
Bruxelles frappée par plusieurs attaques: 21 morts et 35 blessés
Explosions à Bruxelles: les internautes sous le choc
Les transports européens plongés dans le chaos après les explosions à Bruxelles
Tags:
Belgique, Bruxelles, Charles Michel, métro de Bruxelles, attentat, métro
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook