Ecoutez Radio Sputnik
    Le capitaine Daniel Dusek. Archives

    Un officier de la marine US condamné pour corruption et vente de secrets

    © Wikipedia
    International
    URL courte
    10193

    L'officier américain Daniel Dusek échangeait des informations secrètes contre des cadeaux de luxe et les services de prostituées.

    Le capitaine de l'US Navy, Daniel Dusek, 49 ans, a été condamné à 46 mois de prison pour avoir livré des informations secrètes à un prestataire militaire malaisien en échange de pots de vin, rapporte le Washington Post.

    La société Glenn Defence Marine Asia (GDMA) desservait au cours des deux dernières décennies les navires de l'US Navy dans les ports de la région du Pacifique. Grâce aux informations fournies par Dusek, elle bénéficiait de commandes avantageuses de la part de la marine américaine. Ainsi, Daniel Dusek mettait le prestataire au courant des itinéraires des navires américains et envoyait les embarcations dans les ports de la région desservis par la société DGMA.

    En échange, il bénéficiait de séjours dans des hôtels de luxe, de cadeaux de valeur et de services de prostituée.

    La justice américaine a statué que les agissements de l'accusé "créaient une menace potentielle à la sécurité nationale des Etats-Unis".

    Outre la peine de prison, il a été condamné à payer 100.000 dollars d'amende pour dédommager les pertes subies par l'US Navy.

    Au total, dix personnes figurent dans cette affaire de corruption. Le scandale lié au nom de l'officier Daneil Dusek est l'un des plus importants de l'histoire des Forces armées américaines.

    Lire aussi:

    La FIFA reconnaît la corruption pour les Coupes du monde 1998 et 2010
    Ukraine: la vente des terres agricoles publiques, nouvel accélérateur de corruption
    Corruption en Russie: le dérapage de la Maison Blanche en dit long sur les USA
    Tags:
    sécurité, capitaine, tribunal, crimes, justice, corruption, US Navy, Malaisie, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik