Ecoutez Radio Sputnik
    Armée syrienne

    L'armée syrienne continuera de frapper les terroristes avec l'appui de la Russie

    © Sputnik . Iliya Pitalev
    International
    URL courte
    9411

    Après la libération de la ville antique de Palmyre, la lutte contre les groupes terroristes Daech et Front al-Nosra se poursuivra, a rapporté le commandement de l'armée syrienne.

    Les troupes gouvernementales, épaulées par les forces aérospatiales russes et les milices populaires, continueront de combattre les terroristes sur le sol syrien.

    "L'armée syrienne, avec l'appui des milices populaires, des aviations russe et syrienne, poursuivra la lutte contre Daech, le Front al-Nosra et les autres organisations terroristes", lit-on dans le communiqué du commandement de l'armée.

    D'après le document, la libération de Palmyre atteste du fait que l'armée syrienne et ses alliés sont la seule force capable de combattre les terroristes et qui est de fait en train de le faire.

    Le 7 mars, les forces gouvernementales syriennes ont lancé une offensive pour libérer Palmyre. Dimanche 27 mars, l'armée a repris le contrôle total de Palmyre après en avoir délogé les terroristes de Daech qui s'étaient emparés de la ville en mai 2015.

    La ville de Palmyre, dont les vestiges sont classés au patrimoine mondial par l'Unesco, a une importance aussi bien historique que stratégique. Un désert s'étend au nord et au nord-ouest de Palmyre. La reprise de la ville a privé Daech du contrôle de 20% des territoires occupés. Le commandement des forces armées syriennes pourrait ainsi entamer une progression vers la ville de Raqqa, "capitale" de Daech, et procéder au déblocage de Deir ez-Zor, assiégée par les terroristes.

    Lire aussi:

    Les Faucons du désert remercient Vladimir Poutine pour la victoire à Palmyre
    L'ex-ambassadeur US en Russie dit "spasibo" pour Palmyre libérée
    Syrie: l'armée commence le déminage de Palmyre
    La Russie élimine plus de 100 terroristes à Palmyre en un jour
    Syrie: combats acharnés à Palmyre
    Tags:
    crise syrienne, frappe aérienne, armée, Etat islamique, Palmyre, Russie, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik