Ecoutez Radio Sputnik
    Deux villes syriennes assiégées appellent à l’aide

    Deux villes syriennes assiégées appellent à l'aide

    © REUTERS/ Khalil Ashawi
    International
    URL courte
    13131
    S'abonner

    Les représentants des villes syriennes de Foua et de Kafraya, dans la province d'Idlib, assiégées par les terroristes, ont appelé à prendre des mesures pour arrêter les attaques et évacuer les blessés, rapporte le Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie.

    Les dirigeants du Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie ont rencontré des représentants de l'administration et de la société civile des villes syriennes de Foua et de Kafraya, situées dans la province d'Idlib, qui sont, depuis plus de deux ans, assiégées par les groupes terroristes Front al-Nosra, Ahrar al-Sham et Jaysh al-Islam.

    "Selon les participants de la rencontre, la situation humanitaire dans les localités est catastrophique. Les habitants appellent toutes les parties intéressées à résoudre le conflit à prendre des mesures pour arrêter le pilonnage, pour fournir de l'aide humanitaire ainsi que pour évacuer les blessés graves qui ont besoin de soins médicaux appropriés", a communiqué le centre.

    Le 22 février, les présidents russe et américain, Vladimir Poutine et Barack Obama, ont approuvé un plan de cessez-le-feu en Syrie.

    Cette initiative a été appuyée par les dirigeants de nombreux autres pays qui se sont déclarés prêts à contribuer à sa réalisation. La trêve est entrée en vigueur le 27 février à minuit.

    La trêve ne concerne pas les organisations terroristes Etat islamique (EI ou Daech), Front al-Nosra (branche syrienne d'Al-Qaïda) et d'autres groupes reconnus comme terroristes par le Conseil de sécurité de l'Onu.

    Lire aussi:

    L’offensive de l’armée syrienne aux alentour d’Idlib
    Le Front al-Nosra et Daech intensifient leurs attaques à Alep
    Après le retrait russe, Al-Nosra annonce une offensive en Syrie d'ici 48 heures
    Syrie: le Front al-Nosra a attaqué l'opposition modérée
    Les militaires russes démineront la ville de Palmyre en Syrie
    Syrie: l'armée commence le déminage de Palmyre
    Tags:
    crise syrienne, Centre russe pour la réconciliation des parties en conflit en Syrie, Jaysh al-Islam (Armée de l'islam), Ahrar al-Sham (Libres du Sham), Front al-Nosra, Idlib, Syrie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik