International
URL courte
Attentats à Bruxelles (142)
7312
S'abonner

Les terroristes ayant commis les attentats de Bruxelles le 22 mars semblaient viser le premier ministre belge Charles Michel, en planifiant une attaque contre sa résidence et son bureau.

Selon la radiotélévision publique belge RTBF, l'ordinateur d'un des terroristes contenait des données précises sur le bureau du chef du gouvernement situé au 16, rue de la Loi.

"Plans et photos du 16, rue de la Loi, le bureau du premier ministre, ont été retrouvés dans l'ordinateur abandonné par un terroriste aux abords de la planque schaerbeekoise de la rue Max Roos", rapporte mercredi le média sur base de "sources fiables".

C'est dans cet appartement, d'où est parti le commando ayant perpétré l'attentat de l'aéroport de Bruxelles-Zaventem, que de nombreux explosifs avaient été retrouvés le 22 mars. L'ordinateur saisi contenait aussi des informations précises sur le Lambermont, la résidence du premier ministre à Bruxelles.

Ces informations doivent être encore analysées par le FBI, qui apporte son aide aux autorités belges afin de décrypter le matériel saisi.

Il est prévu de renforcer la sécurité aux abords de ces bâtiments, ainsi qu'à proximité du Sénat et de la Chambre.

Deux explosions ont retenti à l'aéroport de Bruxelles mardi 22 mars, peu avant 8 heures du matin. Un peu plus tard, le métro de Maelbeek, proche de la Commission européenne, était lui aussi touché par un attentat. Selon les données actualisées, ces attaques terroristes ont fait au moins 35 morts et plus de 300 blessés.

Dossier:
Attentats à Bruxelles (142)

Lire aussi:

Toutes les victimes du terrorisme ont-elles la même valeur?
Attentats de Bruxelles: bévues et négligences des autorités belges
Les jeunes de Molenbeek appelés à combattre les Occidentaux
Un prêtre orthodoxe grièvement blessé par balles devant une église à Lyon - vidéos
Tags:
attentat, terrorisme, Charles Michel, Bruxelles, Belgique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook