Ecoutez Radio Sputnik
    La cité historique de Palmyre libérée des terroristes

    50 démineurs russes envoyés en Syrie

    © Sputnik . Mikhail Voskresenskiy
    International
    URL courte
    26461

    Le Centre international de déminage a déjà envoyé mardi les équipements de déminage avant de procéder au transfert des sapeurs.

    Un avion Iliouchine Il-76 transportant 50 sapeurs russes a décollé mercredi à destination de la Syrie. Ces militaires participeront à l'opération de déminage à Palmyre, rapportent les médias.

    "Ce groupe de déminage du Centre international de déminage des Forces armées russes est prêt à neutraliser les engins explosifs qui présentent un danger pour les biens du patrimoine culturel mondial. Il s'agit de professionnels dotés de moyens de détection des objets explosifs et de protection personnelle des sapeurs. Le groupe comprend également des unités cynophiles de sapeurs. Les troupes du génie sont opérationnelles et prêtes à accomplir leur mission", a annoncé le commandant du groupe, Alexeï Makarenko.

    Le Centre international de déminage a déjà envoyé mardi les équipements de déminage avant de procéder au transfert des sapeurs.

    Le chef d'Etat-major général des Forces armée russes Valeri Guérassimov a antérieurement annoncé que des unités des troupes du génie, notamment des unités du Centre international de déminage et des robots, seraient prochainement transférées en Syrie.

    Le week-end dernier, l'armée gouvernementale syrienne a libéré la ville de Palmyre des terroristes de Daech (Etat islamique) avec le concours de l'aviation russe.

    Le déminage de la cité historique de Palmyre, classée au patrimoine mondial de l'UNESCO pourrait prendre plusieurs mois, d'après un expert militaire russe et ancien commandant des Troupes russes du génie, Nikolaï Serdtsev.

    ​Les sapeurs russes devront neutraliser un large éventail de munitions de Daech allant des engins non explosés et des systèmes pour lance-roquettes portatifs aux bombes artisanales qui sont les plus imprévisibles.

    "Il est difficile de déminer une ville. Il y a des ouvrages civils et des infrastructures en place. On aura de la chance si on ne tombe pas sur des gazoducs sous haute pression. Mais il y aura sans doute des canalisations d'eau. Les terroristes s’efforcent de causer un maximum de dégâts lorsqu’ils quittent les lieux", a indiqué M.Serdtsev.

    "Il faut d'abord examiner soigneusement le terrain en respectant toutes les normes de sécurité et un créant un périmètre de sécurité", a ajouté l'expert.

    Lire aussi:

    Pour redresser la Syrie, Damas s'appuie sur la Russie, la Chine et l'Iran
    Sapeurs russes avant le départ à Palmyre
    Les militaires russes démineront la ville de Palmyre en Syrie
    Tags:
    équipes cynophiles, sapeurs-pompiers, déminage, Alexeï Makarenko, Valéri Guérassimov, Palmyre, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik