Ecoutez Radio Sputnik
    Des soldats lituaniens

    La Lituanie se méfie de ses conscrits "enrôlés par la Russie"

    © Flickr/ 7th Army Joint Multinational Training Command
    International
    URL courte
    30044

    Scrutant le potentiel de l'armée lituanienne et de la mission de patrouille aérienne de l'Otan, le renseignement russe enrôle des Lituaniens venant en Russie pour faire des emplettes, prétend un rapport des forces de sécurité de Lituanie.

    Le renseignement lituanien estime que la Russie essaye d'enrôler les conscrits lituaniens ou de pénétrer dans les rangs de l'armée lituanienne par l’intermédiaire de tiers, lit-on dans le rapport sur les menaces à la sécurité nationale de la Lituanie, publié mercredi à Vilnius. 

    "Les conscrits peuvent être utilisés pour essayer de s'infiltrer dans le système de défense. Le champ d'action du renseignement russe est essentiellement lié au développement du potentiel de l'armée lituanienne, de ses armements et exercices, ainsi que de la mission de patrouille aérienne de l'Otan. A ces fins, il peut s'agir de tentatives d'infiltrer le service militaire via des personnes enrôlées et de chercher le moyen d'enrôler les appelés", lit-on dans ce document, rédigé par les services de renseignement lituaniens, notamment le département de sécurité d'Etat et le 2e département des services opérationnels près le ministère de la Défense.  

    Selon le rapport, les services russes se servent du fait que les habitants des régions lituaniennes limitrophes de la Russie se rendent dans l'enclave russe voisine de Kaliningrad pour faire des emplettes. Les agents des services secrets russes accusent les Lituaniens de contrebande, les forçant ainsi à "collaborer". 

    La Lituanie avait abandonné le service militaire obligatoire en 2008, quatre ans après son adhésion à l'Otan. Mais les mouvements de troupes dans l'enclave russe voisine de Kaliningrad l'inquiètent. Aussi, Vilnius a-t-il décidé de rétablir temporairement le service militaire obligatoire. 

    Les pays baltes ne cessent de signaler la "menace russe", en insistant sur la nécessité d'augmenter les budgets de défense pour dissuader la Russie. Moscou rejette toute visée d'agression, en déclarant qu'elle ne fait que réagir à l'accroissement de la présence militaire de l'Otan en Europe de l'Est et dans les pays baltes.

    Lire aussi:

    La Lituanie veut devenir un centre logistique de l'armée US
    La Lituanie appelle ses journalistes à boycotter Sputnik
    Hackers: la Lituanie compterait annexer la région russe de Kaliningrad
    Tags:
    armements, exercices militaires, armée, ministère lituanien de la Défense, OTAN, pays baltes, Europe de l'Est, Moscou, Kaliningrad, Russie, Vilnius, Lituanie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik