Ecoutez Radio Sputnik
    Twitter met en garde ses utilisateurs

    Un hashtag pro-Erdogan supprimé sur Twitter "pour des raisons techniques"

    © AFP 2017 JONATHAN ALCORN
    International
    URL courte
    4647141

    Selon un expert des réseaux sociaux, les hashtags utilisés en tant qu'instruments de propagande politique entravent le fonctionnement des réseaux sociaux.

    Le réseau social Twitter a supprimé "pour des raisons techniques" le mot-clé #WeLoveErdogan qui avait été relayé plus de 240.000 fois à l'occasion d'une visite du président turc Recep Tayyip Erdogan aux Etats-Unis, a déclaré jeudi à Sputnik Onur Yazicioglu, expert turc des réseaux sociaux.

    "Nous avons affaire à une campagne de promotion de ce hashtag. Ce n'est pas interdit sur Twitter. Mais ces campagnes entravent le fonctionnement du réseau social du point de vue de marketing parce que les utilisateurs publient toujours le même contenu et discutent de l'information publiée avec un mot-clé promu au moyen de faux profils. La décision prise par la direction de Twitter pouvait s'expliquer par cette raison. Il est également possible qu'il existe un quota de tweets publiés par des faux utilisateurs (bots). Quand on l'atteint, le hashtag est automatiquement supprimé. A mon avis, la suppression de ce mot-clé n'a pas été dictée par des raisons politiques, mais plutôt techniques", a indiqué M.Yazicioglu.

    L'expert a rappelé que Twitter est avant tout un réseau social où le contenu est produit par ses utilisateurs. "Or, certains partis politiques turcs considèrent Twitter comme un instrument de propagande politique", a-t-il noté.

    "48.158 utilisateurs ont publié près de 247.000 tweets avec le mot-clé #WeLoveErdogan. Cela fait entre cinq et dix tweets par personne en moins d'une heure. Ce n'est pas normal pour Twitter. Un utilisateur publie généralement trois ou quatre tweets consacrés à un même sujet", a rappelé M.Yazicioglu.

    La campagne de soutien du président turc Recep Tayyip Erdogan a commencé sur Twitter le 29 mars dernier. Des milliers de personnes, dont le vice-premier ministre turc Yalcin Akdogan, le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu et le ministre de la Justice Bekir Bozdag ont publié des vidéos, des photos et des messages avec le hashtag #WeLoveErdogan.

    Le hashtag #WeLoveErdogan s'est retrouvé en tête des tendances Twitter dans le secteur turc d'Internet et au 3e rang mondial.

    Le hashtag a été supprimé quelques heures plus tard, provoquant le mécontentement en Turquie.

    Ankara a accusé Twitter de censure.

    ​D'ailleurs, des utilisateurs du réseau social estiment que la popularité du mot-clé pro-Erdogan est en réalité due au fait que de nombreux tweets ont été générés artificiellement par des faux comptes Twitter (bots).

    Lire aussi:

    "Pourquoi les Américains…" fait le buzz sur Twitter
    Les Noirs font un pied-de-nez au racisme sur Twitter
    Twitter serait-il en train de devenir impopulaire?
    Tags:
    hashtag, Internet, propagande, Twitter, Bekir Bozdag, Yalcin Akdogan, Onur Yazicioglu, Mevlut Cavusoglu, Recep Tayyip Erdogan, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik