International
URL courte
6752
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères estime que Washington dissimule la vérité sur la catastrophe du Boeing malaisien.

Le père d'une des victimes a demandé aux Etats-Unis de lui communiquer les données des satellites américains qui surveillaient la région du Donbass au moment du crash. Or, Washington a opposé un refus formel, rapporte la diplomatie russe.

Le ministère précise que la Russie a immédiatement fourni à la commission internationale d'enquête toutes les données de ses satellites, alors que les Etats-Unis ont déclaré qu'il s'agissait d'une information secrète.

"On a l'impression que Washington sait qui est coupable du crash du vol MH17, mais qu'il cache sciemment la vérité", a écrit la porte-parole de la diplomatie russe, Maria Zakharova, dans son compte Twitter.

Elle a encore une fois appelé les autorités compétentes à procéder à une enquête indépendante et impartiale de la catastrophe et à punir les coupables.

Un Boeing 777 transportant 283 passagers et 15 membres d'équipage s'est écrasé le 17 juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine alors qu'il effectuait un vol d'Amsterdam à Kuala Lumpur. Toutes les personnes qui se trouvaient à bord de l'appareil ont péri.

Lire aussi:

Vol MH17: les Pays-Bas promettent des détails sur le tir du missile
Crash du MH17: un député néerlandais accuse Kiev
Crash MH17: la Russie dément le rapport néerlandais et apporte des preuves
Un coup d'État a échoué au Soudan
Tags:
Actualités, International, Russie, États-Unis, Ukraine, Donbass, Moscou, Washington, Boeing 777, crash d'avion, photo satellite, Crash du vol MH17 de la Malaysia Airlines en Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook