Ecoutez Radio Sputnik
    The New York Times

    NYT: l’Ukraine, un "marais de corruption"

    © AFP 2019 Emmanuel Dunand
    International
    URL courte
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)
    24314
    S'abonner

    Dans son état actuel, l’Ukraine n’est rien de moins qu’un "marais de corruption", et son président Piotr Porochenko est le représentant d’une époque révolue, rapporte le journal américain The New York Times.

    Le chef d'Etat ukrainien, poursuit le quotidien, s'est enlisé dans le conflit qui bat son plein dans le Donbass. Ceci est aggravé par l'instabilité politique qui règne à Kiev, le gouvernement du premier ministre Arseni Iatseniouk ne tenant qu'à un fil, souligne le NYT.

    Le président Porochenko utilise la corruption comme monnaie d'échange dans un ultime effort de créer des marges de manœuvres politiques. Il est indispensable, poursuit le journal, de faire voir au président d'Ukraine, au premier ministre et au parlement du pays que le Fonds monétaire internationale (FMI) et les pays investisseurs, notamment les Etats-Unis, ne feront pas affluer de nouveaux capitaux dans ce "marais de corruption", tant que le gouvernement du pays ne procédera pas aux réformes démocratiques que les Ukrainiens avaient réclamées par le passé.

    Le leader ukrainien, ajoute le NYT, ne doit pas laisser nommer au poste de procureur général un "acolyte" de Viktor Chokin, l'ancien chef du Parquet. En revanche, le quotidien recommande au président ukrainien de rétablir dans ses fonctions l'ancien procureur adjoint David Sakvarelidze et d'organiser un grand débat national sur la candidature d'un nouveau procureur général en guise de preuve que le gouvernement du pays est bel et bien favorable à une réforme démocratique au sein du ministère public.

    Le 7 décembre 2015, le vice-président américain Joe Biden, en visite en Ukraine, a appelé ce pays à "éradiquer le cancer de la corruption" qui continue de gangréner le pays, deux ans après le soulèvement du Maïdan.

    "Il est absolument crucial pour l'Ukraine (…) d'éradiquer complètement le cancer de la corruption", a-t-il déclaré lors d'un point presse avec le président ukrainien Petro Porochenko, soulignant que ce fléau freinait le développement du pays.

    "Cela signifie des décisions difficiles" mais "tant que vous continuerez à faire des progrès dans la lutte contre la corruption et à bâtir un avenir pour toute l'Ukraine, les Etats-Unis vous soutiendront", a-t-il conclu.

    Presque deux ans après les manifestations réprimées dans le sang qui s'étaient soldées par la fuite du président prorusse Viktor Ianoukovitch, jugé très corrompu, aucun succès tangible n'a été observé dans ce domaine, à la grande déception des Ukrainiens mais aussi des Occidentaux dont l'aide financière est cruciale pour Kiev.

    Dossier:
    Règlement de la situation en Ukraine (2014) (2149)

    Lire aussi:

    Le Royaume-Uni doublera son aide militaire à l'Ukraine
    L'Ukraine détruit sa plus grande statue de Lénine
    Arrêter des satellites? Rien n'est impossible pour l'Ukraine!
    Ukraine: le Bloc de Piotr Porochenko abandonne la coalition au pouvoir
    Tags:
    réformes, crise en Ukraine, corruption, Joe Biden, Petro Porochenko, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik