Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme en niqab

    Une femme défie Daech en Irak

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    L'Etat islamique (2014) (1131)
    21701
    S'abonner

    Dans la ville irakienne d'Al-Fallujah, actuellement occupée par Daech, les islamistes mènent la chasse contre une femme qui a suscité l'émoi chez les habitants en publiant une vidéo indésirable pour les djihadistes.

    Une femme en niqab a enregistré un message vidéo, où elle appelle le gouvernement irakien et les pays voisins à se mêler des affaires d'Al-Fallujah et à mettre fin à la famine imposée à la population locale par les islamistes.

    Sur la vidéo, la résidente de la ville montre du doigt un poêle en briques et en bois fait main et qui sert à cuisiner à l'extérieur et se plaint de la famine provoquée par la consommation de nourriture immangeable.

    "C'est de cette façon que nous vivons à Al-Fallujah. Nous mourons de faim. Les pays arabes comme l'Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis ainsi que les États-Unis et d'autres pays ne pensent pas à nous, la population d'Al-Fallujah. Des gens meurent. Les hôpitaux sont débordés, les gens n'ont pas de nourriture saine, d'eau potable et de médicaments pour se soigner", s'exclame la femme sur la vidéo.

    Se plaignant des prix excessifs des produits —un paquet de lait coûte 4 dollars (3,50 euros), un paquet de mauvaises dattes 10 dollars (8,70 euros)-, la femme pousse un cri hystérique et commence à pleurer.

    "Quand nous en débarrasserez-vous? Nous ne pouvons plus supporter ça! La famine tue tout le monde et force des mères à jeter leurs enfants dans la rivière!", clame la femme irakienne.

    La vidéo a provoqué l'émoi parmi les habitants de la ville, qui ont appelé, dans leurs commentaires, à mener une guerre libératrice encore plus efficace contre Daech.Après la publication de la vidéo sur les réseaux sociaux, les combattants de Daech ont commencé à forcer les portes des habitations et à arrêter les personnes qui pourraient être impliquées dans cette affaire. Selon l'agence Sputnik, citant une source locale, les terroristes ont enlevé plus d'une centaine de jeunes. Leur sort est encore incertain.

    Ce n'est pas la première fois que Daech essaie d'empêcher toute protestation contre la famine à Al-Fallujah. Ainsi, le 28 mars, des femmes irakiennes sont sorties dans les rues de la ville pour manifester contre la famine. A la fin de cette manifestation, certaines d'entre elles ont jeté des pierres en direction des militants islamistes, dont certains ont été gravement blessés. 

    Dossier:
    L'Etat islamique (2014) (1131)

    Lire aussi:

    En Irak, un djihadiste exécuté suite à un vote sur Instagram
    Daech revendique un nouvel attentat suicide en Irak
    Les Peshmergas sont prêts à combattre Daech "jusqu'au bout"
    Tags:
    femmes, djihadisme, Etat islamique, Émirats Arabes Unis, Arabie Saoudite, Irak, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik