International
URL courte
Conflit du Haut-Karabakh (167)
473032
S'abonner

Douze soldats azerbaïdjanais ont été tués et un hélicoptère abattu par les forces arméniennes dans le Haut-Karabakh lors de combats d'une intensité inhabituelle dans cette région séparatiste que se disputent les deux pays, a annoncé samedi Bakou.

"Douze soldats azerbaïdjanais ont été tués au combat et un hélicoptère a été abattu par les forces arméniennes", a déclaré dans un communiqué le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

Selon Bakou, les pertes de la partie arménienne sont bien plus lourdes.

"Au cours des combats, six chars arméniens, 15 unités d'artillerie et plusieurs constructions fortifiées ont été détruits et plus de 100 soldats ont été tués", indique le ministère.

Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a également indiqué que l'armée azerbaïdjanaise avait repris le contrôle de "deux collines stratégiques et un village" dans le Haut-Karabakh.

En outre, selon la source, le renforcement d'une nouvelle ligne de défense est effectué pour le moment dans les zones contrôlées par la partie azerbaïdjanaise.

L'Arménie et l'Azerbaïdjan ont signalé samedi la reprise des hostilités dans le Haut-Karabakh. Le ministère azerbaïdjanais de la Défense a fait état de bombardements pratiqués par les forces armées arméniennes. Le ministère arménien de la Défense a de son côté déclaré que la partie azerbaïdjanaise "avait lancé une offensive".

Depuis février 1988, l'Arménie et l'Azerbaïdjan se disputent le Haut-Karabakh, région autonome principalement peuplée par des Arméniens et qui a annoncé son intention de se séparer de l'Azerbaïdjan. Cette démarche a provoqué des affrontements entre les troupes arméniennes et azerbaïdjanaises à la suite desquelles Bakou a perdu le contrôle de la région.

Les hostilités dans le Haut-Karabakh ont fait environ 15.000 morts et ont contraint près d'un million de personnes à quitter leurs foyers. Le cessez-le-feu signé le 12 mai 1994 à Bichkek (Kirghizstan) a été violé à maintes reprises par les belligérants.

Le règlement pacifique du conflit fait l'objet de négociations menées depuis 1992 dans le cadre du Groupe de Minsk de l'OSCE coprésidé par les Etats-Unis, la Russie et la France.

Dossier:
Conflit du Haut-Karabakh (167)

Lire aussi:

Véran annonce l’ouverture de la vaccination aux plus de 55 ans
«On n’a pas été écouté»: un réanimateur fait la leçon à Jean Castex
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
Tags:
perte, char, OSCE, Haut-Karabakh, Azerbaïdjan, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook